Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Powell (Fed) réclame une large mobilisation en faveur du plein emploi

Powell (Fed) réclame une large mobilisation en faveur du plein emploi
Crédit photo © Reuters

par Howard Schneider et Ann Saphir

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a appelé mercredi à un "engagement de toute la société" pour aider les Américains, en particulier les minorités et les personnes en situation de précarité, à retrouver du travail, tout en s'engageant à poursuivre une politique monétaire souple.

"Compte tenu du nombre de personnes qui ont perdu leur emploi et de la probabilité que certains auront du mal à en retrouver dans une économie post-pandémique, atteindre et maintenir le plein-emploi nécessitera plus qu'une politique monétaire de soutien", a déclaré Jerome Powell lors de remarques devant l'Economic Club de New York.

"Cela nécessitera un engagement à l'échelle de la société, avec des contributions de l'ensemble du secteur privé et du gouvernement", a-t-il ajouté.

Alors que la Fed s'est déjà engagée à maintenir à un niveau bas le coût de l'emprunt pour les entreprises et les ménages, Jerome Powell a insisté sur la nécessité d'une approche plus globale pour mettre fin à la crise de l'emploi qui a suivi la propagation de l'épidémie de COVID-19 au printemps dernier.

Le ton du patron de la banque centrale concorde avec les mesures envisagées par le président américain Joe Biden et la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, ancienne présidente de la Fed.

"Tirer pleinement profit des avantages d'un marché du travail vigoureux nécessitera un soutien politique continu à court terme et des investissements à plus long terme, afin que tous ceux en recherche d'emploi aient les compétences et les opportunités qui leur permettront de contribuer et de partager les bénéfices de la prospérité", a déclaré Jerome Powell.

Les élus démocrates du Congrès travaillent à l'adoption du plan de relance de 1.900 milliards de dollars (1.578 milliards d'euros) voulu par le président Joe Biden pour atténuer l'impact économique du coronavirus.

En parallèle, l'administration Biden prépare un programme d'investissements en infrastructure à plus long terme qui, selon certains analystes, devrait également se chiffrer en milliers de milliards de dollars.

Bien que la Fed n'ait pas d'influence directe sur les dépenses du gouvernement fédéral, sa politique conditionne les taux d'intérêt et donc le coût des investissements à long terme.

Avec la pandémie du coronavirus, les responsables politiques de la Fed ont mis de côté leurs préoccupations sur le niveau de la dette fédérale et se sont focalisés sur les besoins immédiats de l'économie.

Jerome Powell a confirmé cette position, rappelant qu'après la Deuxième Guerre mondiale, la loi sur l'emploi de 1946 engageait le gouvernement à "utiliser tous les moyens possibles" pour faire en sorte que toute personne désireuse et capable de travailler puisse trouver un "emploi utile".

(Version française Laetitia Volga, édité par Jean Terzian)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !