Poutine rencontre Assad à Moscou, critique l'ingérence étrangère en Syrie

Poutine rencontre Assad à Moscou, critique l'ingérence étrangère en Syrie
Poutine rencontre Assad à Moscou, critique l'ingérence étrangère en Syrie
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a rencontré lundi à Moscou son homologue syrien Bachar al Assad et critiqué l'ingérence des forces américaines et turques en Syrie, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Vladimir Poutine a déclaré que les forces étrangères déployées en Syrie sans que les Nations unies ne l'aient décidé constituaient un obstacle à la consolidation de la situation dans le pays, selon le compte-rendu de l'entretien.

L'armée de l'air russe, qui s'est déployée en Syrie en 2015, a joué un rôle essentiel dans le renversement du conflit en faveur de Bachar al Assad, en l'aidant à récupérer la plupart des territoires alors aux mains des rebelles.

Toutefois, d'importantes parties de la Syrie échappent encore au contrôle de l'État, les forces turques étant déployées dans une grande partie du nord et du nord-ouest - le dernier grand bastion des rebelles anti-Assad - et les forces américaines dans l'est et le nord-est contrôlés par les Kurdes.

Selon le Kremlin, Bachar al Assad a remercié le dirigeant russe pour l'aide humanitaire apportée à la Syrie et pour ses efforts visant à mettre un terme à la "propagation du terrorisme".

Il a salué ce qu'il a appelé le succès des armées russe et syrienne dans la "libération des territoires occupés" de la Syrie.

Le dirigeant syrien a également qualifié d'"illégitimes" les sanctions imposées par certains pays à la Syrie: les États-Unis ont renforcé les sanctions contre le pays l'année dernière, affirmant qu'elles visaient à forcer Bachar al Assad à mettre fin à la guerre et à accepter une solution politique.

Selon l'agence de presse nationale syrienne SANA, les deux dirigeants ont également discuté de la coopération entre les armées syrienne et russe pour "combattre le terrorisme et achever la libération des terres qui sont toujours sous le contrôle des organisations terroristes".

(Reportage Vladimir Soldatkin, rédigé par Vladimir Soldatkin et Tom Perry; version française Camille Raynaud et Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !