Plus de civils dans l'usine Azovstal, selon les séparatistes prorusses

Plus de civils dans l'usine Azovstal, selon les séparatistes prorusses
Plus de civils dans l'usine Azovstal, selon les séparatistes prorusses
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Le dirigeant de la république populaire de Donetsk, état prorusse autoproclamé de l'est de l'Ukraine, a déclaré mercredi qu'il n'y avait plus de civils dans les sous-sols de l'usine Azovstal de Marioupol et que ses forces n'exerceraient par conséquent plus aucune retenue, selon l'agence Tass.

"Selon nos informations, il ne reste plus de civils. Les mains de nos unités ne sont par conséquent plus liées", écrit Tass en citant Denis Pouchiline, dont les forces participent à l'assaut contre l'aciérie fortifiée.

L'Ukraine a indiqué mardi que l'armée russe continuait à bombarder massivement Azovstal, comme elle le fait depuis des semaines. Selon Kyiv, une centaine de civils seraient encore réfugiés dans les tunnels qui s'enfoncent sous la gigantesque usine métallurgique, de même que de nombreux soldats blessés.

Dernier bastion tenu par les forces ukrainiennes à Marioupol, Azovstal est devenu un symbole de leur résistance face à l'offensive russe.

(Reportage Reuters, version française Tangi Salaün, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !