Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Plus de 20 personnes tuées par une frappe lors d'un mariage au Mali, selon une source

Plus de 20 personnes tuées par une frappe lors d'un mariage au Mali, selon une source

DAKAR (Reuters) - Plus de vingt personnes, dont des enfants, ont été tuées dimanche dans une zone désertique du centre du Mali par une frappe aérienne pendant un mariage, a déclaré mardi une source médicale à Reuters.

Des raids aériens ont visé des motocyclistes soupçonnés d'être des combattants djihadistes dans les villages de Bounty et Kikara mais des civils qui se rassemblaient pour des noces ont été touchés, a expliqué ce soignant s'exprimant à condition de rester anonyme.

Certains blessés ont été amputés dans un dispensaire proche, a ajouté cette source.

L'armée française a de son côté fait savoir qu'elle avait "neutralisé" des dizaines de combattants djihadistes dimanche lors d'une frappe aérienne menée dans la région de Douentza, à 90 km à l'ouest d'Hombori, dans le centre du Mali.

Ce raid a été "mené à la suite de renseignements recoupés et de l'observation de la posture des suspects qui ont permis de conclure à la présence effective d'un groupe armé terroriste", a déclaré l'état-major des armées à Paris.

De source militaire française, on précise que les renseignements ont été recueillis par un drone Reaper qui a filmé un GAT (groupe armé terroriste) et que des commandos ont été envoyés pour confirmer l'identité des victimes.

"On s'est assuré de la cible", dit-on de même source. Aucun hélicoptère n'a été engagé dans l'opération. Il y a eu une seule frappe, menée par un Mirage, ajoute-t-on.

(Edward McAllister, avec Tangi Salaün à Paris, édité par Bertrand Boucey et Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !