Plus d'un millier de morts après un puissant séisme en Afghanistan

Plus d'un millier de morts après un puissant séisme en Afghanistan
Plus d'un millier de morts après un puissant séisme en Afghanistan
Crédit photo © Reuters

KABOUL (Reuters) - Le séisme de magnitude 6,1 qui a frappé, tôt mercredi matin, des régions densément peuplées de l'Afghanistan et du Pakistan, a fait plus d'un millier de morts, un bilan qui devrait s'alourdir à mesure que les secours accèdent aux villages de montagne les plus isolés.

Des hélicoptères ont été envoyés dans les zones les plus durement touchées pour évacuer les blessés et acheminer de l'aide médicale, a déclaré un responsable du ministère afghan de l'Intérieur, Salahuddin Ayubi.

"Le bilan va sans doute s'alourdir car certains villages sont isolés dans les montagnes et les informations tardent à remonter", a-t-il déclaré.

Il s'agit du séisme le plus meurtrier en Afghanistan depuis 2002. Selon le centre américain d'études géologiques (USGS), son épicentre se situait à 46 kilomètres de la ville de Khost, dans le sud-est du pays, à une profondeur de 10 kilomètres.

Les secousses ont été ressenties par environ 119 millions de personnes au Pakistan, en Afghanistan et en Inde, a indiqué le Centre sismologique méditerranéen européen (CSME).

Les autorités afghanes ont avancé un bilan d'un millier de morts et plus de 600 blessés mais certains responsables locaux parlent de 1500 blessés.

Certains blessés ont été transportés à Kaboul et Gardez, a déclaré à Reuters Mohammad Amin Hozaifa, directeur de l'information de la province de Paktika.

Cette région frontalière du Pakistan a été la plus durement touchée par le tremblement de terre, qui a également secoué les provinces voisines de Khost et de Nangarhar.

Haibatullah Akhundzada, le chef suprême des taliban au pouvoir, a présenté ses condoléances dans un communiqué.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que l'Afghanistan accueillerait volontiers l'aide internationale pour faire face à cette crise, la plus grave à laquelle sont confrontés les taliban depuis qu'ils se sont emparés de Kaboul l'été dernier.

(Reportage Mohammad Yunus Yawar, Jibran Ahmad et Shubham Kalia, avec le Bureau de Kaboul; version française Camille Raynaud, Myriam Rivet, Alizée Degorce et Tangi Salaün, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !