Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Piero Novelli (UBS) deviendra le prochain président d'Euronext

Piero Novelli (UBS) deviendra le prochain président d'Euronext
Crédit photo © Reuters

ZURICH/PARIS (Reuters) - L'Italien Piero Novelli, actuel co-président de la division banque d'investissement d'UBS, va devenir le prochain président d'Euronext, laissant les rennes de cette division de la banque suisse aux seules mains de Robert Karofsky.

Le futur patron de l'opérateur des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne et Oslo est un négociateur de premier plan qui a conseillé plusieurs sociétés dans de grandes opérations de fusions transfrontalières, notamment dans le cadre du rachat d'Indesit par Whirlpool, bouclé en 2014.

Sa nomination fait suite à l'acquisition pour 4,3 milliards d'euros du groupe Borsa Italiana par Euronext en octobre dernier, dont la finalisation est prévue au premier semestre 2021.

Dans le cadre de cette opération, Euronext a accepté qu'un représentant italien siège à son conseil de surveillance et qu'un deuxième candidat, encore un Italien, considéré comme membre indépendant, devienne le président du groupe fusionné.

L'Américain Robert Karofsky, qui a exercé chez Morgan Stanley, Deutsche Bank et AllianceBernstein est entré chez UBS en 2014. Il était auparavant à la tête des activités actions d'UBS dans le monde avant de partager la présidence de la banque d'investissement avec Piero Novelli en septembre 2018 à la suite du départ d'Andrea Orcel.

"Sous leur présidence, la banque d'investissement d'UBS a réalisé ses meilleurs résultats au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année depuis 2012, terminant l'exercice 2020 avec un rendement de près de 20% des capitaux propres", a indiqué le groupe suisse dans un communiqué.

"Je tiens à remercier personnellement Piero pour sa contribution à la réorganisation de notre banque d'investissement et à la co-gestion réussie de l'entreprise, des salariés et de nos clients pendant la pandémie", a déclaré le directeur général d'UBS, Ralph Hamers.

"Notre banque d'investissement de classe mondiale est essentielle au succès de notre stratégie de groupe et je suis convaincu que Rob est le dirigeant idéal pour nous aider à réaliser nos ambitions stratégiques", a-t-il ajouté.

Euronext a fait état la semaine dernière d'un chiffre d'affaires 2020 supérieur aux attentes, soutenu par les revenus issus des cotations, du trading et des opérations de compensation après la consolidation de certaines acquisitions.

Des données publiées ce mois-ci montrent qu'Amsterdam a ravi à la City la première place boursière d'Europe à la suite de sortie des Britanniques du marché unique européen.

(Michael Shields et Oliver Hirt à Zurich, SarahWhite à Paris, et Pamela Barbaglia à Londres; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !