Peu de changements en vue en Europe en attendant la Fed

Peu de changements en vue en Europe en attendant la Fed
Peu de changements en vue en Europe en attendant la Fed
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement à l'ouverture mercredi, la prudence dominant avant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) qui devrait annoncer une nouvelle hausse de ses taux d'intérêt.

Les premières indications disponible indiquent un gain de 0,09% pour le CAC 40 parisien, de 0,07% pour le FTSE à Londres et un repli de 0,01% pour le Dax à Francfort.

La Fed rendra à 18h00 GMT sa décision monétaire qui sera suivie à 18h30 GMT d'une conférence de presse du président de la banque centrale américaine, Jerome Powell.

Face à l'envolée de l'inflation, une hausse de taux d'un demi-point est largement anticipée par le marché. Une telle décision de la Fed constituerait son plus fort relèvement de taux depuis mai 2000.

Les investisseurs attendent surtout les commentaires de l'institution sur la trajectoire future des taux, l'inflation et une éventuelle annonce sur la réduction de son bilan.

"Il est possible que la Fed annonce une réduction de ses achats de bons du Trésor, à hauteur de 60 milliards de dollars par mois, et de prêts immobiliers titrisés (MBS), de 35 milliards de dollars", a déclaré Michael Hewson chez CMC Markets.

Avant la fin de la réunion de la Fed, les investisseurs suivront la publication de plusieurs statistiques dont les indicateurs PMI définitifs pour le mois d'avril et l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis (12h15 GMT), à deux jours du rapport mensuel du département du Travail.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mardi, à l'issue d'une séance en dents de scie, les investisseurs s'étant tournés vers les valeurs à forte croissance. [.NFR]

L'indice Dow Jones a gagné 0,20% à 33.128,79 points, le S&P-500 a pris 0,48% à 4.175,48 points et le Nasdaq Composite a avancé de 0,22% à 12.563,76 points.

Les grands titres comme Apple (+0,96%) et Tesla (+0,7%) ont grandement contribué aux gains des principaux indices de Wall Street.

Estée Lauder a décliné de 5,8% après avoir abaissé sa prévision de bénéfice annuel, citant les restrictions sanitaires en Chine et la crise ukrainienne.

Western Digital a été parmi les valeurs les plus performantes de la séance, avec un bond de 14,5%, après que le fonds activiste Elliott a exhorté le groupe informatique à se séparer de son activité de mémoire flash, jugée moins performante.

Les contrats à terme sur indices donnent pour l'instant une ouverture proche de l'équilibre.

EN ASIE

Les marchés sont fermés au Japon et en Chine continentale pour un jour férié.

À Hong Kong, l'indice Hang Seng abandonne -1,28%, pénalisé par le repli des valeurs technologiques. Meituan perd -5,74% et JD Health International -12,67% après que de grands actionnaires ont réduit leur participation au capital des deux sociétés.

CHANGES/TAUX

Le dollar est stable face à un panier de devises, les anticipations de resserrement monétaire aux Etats-Unis étant déjà bien ancrées dans les cours.

De son côté, l'euro s'affiche à 1,0511 dollar.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans prend près de deux points de base à 2,9751%

PÉTROLE

Le marché pétrolier est orienté à la hausse après l'annonce par l'American Petroleum Institute (API), selon des sources de marchés, d'une baisse des stocks de brut et de carburant aux Etats-Unis la semaine dernière, augmentant les inquiétudes concernant l'offre.

Le Brent gagne 1,14% à 106,17 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 1,28% à 103,72 dollars.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !