Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Perquisitions chez Véran et Philippe à propos de la gestion de la crise sanitaire

Perquisitions chez Véran et Philippe à propos de la gestion de la crise sanitaire
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Des perquisitions ont été menées jeudi matin aux domiciles et bureaux de plusieurs personnalités politiques françaises dont le ministre de la Santé Olivier Véran et l'ancien Premier ministre Edouard Philippe dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise liée au Covid-19.

Le Premier ministre, Jean Castex, a renouvelé dans ce contexte sa confiance à son ministre de la Santé, sans commenter la procédure judiciaire en cours.

A la suite du dépôt de dizaines de plaintes, une information judiciaire a été ouverte par la Cour de justice de la République (CJR) le 3 juillet dernier portant sur le délit "d'abstention de combattre un sinistre".

"Dans le cadre de cette procédure, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ainsi que Jérôme Salomon, directeur général de la santé, ont été perquisitionné ce matin à leurs domiciles et bureaux respectifs conformément à la loi", a confirmé une source au ministère de la Santé.

"Cette opération s’est déroulée sans difficultés. La procédure suit son cours", ajoute-t-on.

Un porte-parole d'Edouard Philippe, maire du Havre (Seine-Maritime) a confirmé de son côté que "la mairie et le domicile" de l'ancien Premier ministre avaient été perquisitionnés.

"Tout s’est passé de façon très courtoise, avec la pleine coopération du maire. Édouard Philippe a toujours dit qu’il se tient à la disposition de la justice", a-t-il ajouté.

Outre Olivier Véran et Edouard Philippe, l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn et l'ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye sont concernés, selon BFM TV.

Jérôme Salomon, qui était invité jeudi matin sur cette chaîne dans le cadre de l'interview quotidienne de Jean-Jacques Bourdin, a dû annuler son intervention.

Lors d'une conférence de presse consacrée à la crise sanitaire, Jean Castex a rendu un hommage appuyé à son ministre de la Santé, en qui il a dit avoir une "confiance totale".

"Il est toujours au front, il ne ménage ni son temps ni sa grande compétence, c'est un atout pour notre pays", a dit le chef du gouvernement.

A ses côtés, Olivier Véran a déclaré : "Moi j'ai confiance dans les Français et j'ai confiance dans les soignants, et c'est ça qui compte".

(Elizabeth Pineau, avec la contribution de Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !