Paris met en garde Israël contre le risque d'une catastrophe humanitaire à Rafah

Paris met en garde Israël contre le risque d'une catastrophe humanitaire à Rafah
Paris met en garde Israël contre le risque d'une catastrophe humanitaire à Rafah
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France a mis en garde dimanche Israël contre le risque d'"une situation humanitaire catastrophique d'une nouvelle dimension et injustifiable" si l'armée israélienne venait à lancer une offensive terrestre contre Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

La France, ajoute dans un communiqué le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères, s'oppose à "tout déplacement forcé de populations, proscrit par le droit international humanitaire."

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a ordonné vendredi à l'état-major israélien de mettre au point un plan combiné en vue de l'évacuation des civils de Rafah et de l'élimination des "quatre" bataillons du Hamas dans la ville.

Rafah, frontalière de l'Egypte, est le dernier refuge des civils déplacés par les combats en cours entre le Hamas et Israël depuis le 7 octobre dernier.

A lire aussi...Comptage

Les organisations humanitaires estiment que plus de la moitié des 2,3 millions d'habitants de l'enclave de Gaza se trouvent dans cette ville.

"Une offensive israélienne à grande échelle à Rafah créerait une situation humanitaire catastrophique d'une nouvelle dimension et injustifiable. Afin d'éviter un désastre, nous réitérons notre appel à un arrêt des combats", peut-on lire dans le communiqué du Quai d'Orsay.

Israël "doit prendre des mesures concrètes pour protéger la vie des populations civiles à Gaza", ajoute le communiqué.

(Rédigé par Sophie Louet)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité