Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Ouganda : Un pilote de 7 ans fan d'Elon Musk fait sensation dans l'aviation

Ouganda : Un pilote de 7 ans fan d'Elon Musk fait sensation dans l'aviation
Crédit photo © Reuters

par Elias Biryabarema

ENTEBBE, Ouganda (Reuters) - Un très jeune pilote amateur ougandais de 7 ans fait sensation dans son pays et au-delà grâce à ses connaissances précoces en matière d'aviation.

Gratifié du titre de "capitaine" par la presse et sur les réseaux sociaux, Graham Shema a été interviewé par la télévision locale et l'ambassadeur et le ministre des Transports allemands ont souhaité le rencontrer.

Passionné de mathématiques et de sciences, le pilote en herbe a volé trois fois en tant que stagiaire sur un Cessna 172, un avion de tourisme monomoteur à quatre places.

Graham Shema dit vouloir devenir pilote et astronaute, et avoir l'intention de se rendre un jour sur Mars.

"Mon modèle est Elon Musk", dit le garçon, vêtu d'une chemise blanche de pilote et d'un pantalon noir.

"J'aime Elon Musk parce que je veux apprendre avec lui sur l'espace, l'accompagner dans l'espace et aussi lui serrer la main."

Elon Musk qui a fondé SpaceX, une société privée spécialisée dans l'astronautique et le vol spatial, a récemment lancé deux Américains en orbite et espère un jour envoyer des humains sur Mars.

C'est après avoir été témoin d'un incident impliquant un hélicoptère que le jeune pilote a développé sa curiosité autour de l'aviation.

Lorsqu'il avait 3 ans et alors qu'il jouait dehors, un hélicoptère de la police a volé si bas qu'il a fait s'envoler le toit de la maison de sa grand-mère, à la périphérie de la capitale ougandaise Kampala.

"Cela a déclenché quelque chose dans son esprit", a déclaré sa mère, Shamim Mwanaisha, une agente de voyage de 29 ans. Son fils a commencé à lui poser des questions sans fin sur le fonctionnement des avions, a-t-elle raconté.

L'année dernière, elle a contacté une école d'aviation locale et son fils a commencé à étudier chez lui les pièces d'avion et le vocabulaire de l'aviation. Après cinq mois de cours, Shamim Mwanaisha lui a financé des cours de pilotage.

"Je me sentais comme un oiseau qui s'envole", a déclaré Graham Shema à propos de son premier vol, lui qui n'avait jamais mis les pieds dans un avion.

Entre janvier et mars, il a pu voler trois fois comme copilote avant que la pandémie ne suspende sa pratique.

Depuis, il se concentre sur la théorie et s'immerge dans des vidéos sur l'aviation et l'exploration spatiale avec son casque de réalité virtuelle.

(Version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !