Orange : Stéphane Richard condamné pour complicité de détournement de fonds publics

Orange : Stéphane Richard condamné pour complicité de détournement de fonds publics

PARIS, 24 novembre (Reuters) - Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a été condamné à un an de prison avec sursis et 50.000 d'euros d'amende mercredi par la Cour d'appel de Paris pour complicité de détournement de fonds publics dans le processus d'arbitrage du Crédit lyonnais à l'issue duquel Bernard Tapie avait reçu quelque 400 millions d'euros en 2008.

A l'époque, Stéphane Richard était le directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde, laquelle est désormais à la tête de la Banque centrale européenne (BCE). Lagarde fut condamnée mais dispensée de peine en 2016 pour négligence par la Cour de justice de la République dans cette affaire. (Reportage Mathieu Rosemain, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !