»
»
»
Consultation

Opération de gendarmerie dans le milieu de la viande de cheval

Opération de gendarmerie dans le milieu de la viande de cheval

MARSEILLE (Reuters) - Une vaste opération a été déclenchée lundi dans le milieu du négoce de cheval et de la viande en gros du sud de la France pour vérifier si des produits impropres à la consommation se sont ou non retrouvés dans la chaîne alimentaire.

La gendarmerie de la région Languedoc-Roussillon a annoncé dans un communiqué qu'une centaine de militaires ainsi que des techniciens spécialisés de la Brigade nationale des enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP) avaient mené des opérations dans onze départements de la région.

De source proche du dossier, l'enquête viserait la mise sur le marché de viande de cheval impropre à la consommation.

Elle est menée depuis plusieurs mois par la section de recherches de gendarmerie de Montpellier (Hérault), dans le cadre d'une instruction judiciaire dirigée par le pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

Les investigations sont en cours dans les régions du Languedoc-Roussillon, du Midi-Pyrénées et de Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), où une vingtaine d'interpellations seraient prévues, dont celles de plusieurs vétérinaires.

Le ministre délégué à la consommation Benoît Hamon a déclaré lundi sur RTL que cette opération intervenait dans le cadre de la surveillance mise en place depuis le début de l'année sur cette filière.

Début 2013, un système de fraude à l'échelle européenne où de la viande de cheval bon marché était vendue pour de la viande de boeuf, plus onéreuse, notamment dans des plats surgelés cuisinés, avait été mis au jour.

"C'est une affaire qui ne concerne pas exactement ce qu'on a pu connaître l'année dernière mais là il s'agirait de chevaux qui devraient finir chez l'équarrisseur et qui potentiellement finiraient chez le boucher", a dit Benoît Hamon, confirmant qu'il s'agirait de chevaux impropres à la consommation.

La France était l'un des pays les plus touchés par ce scandale, selon des tests réalisés à l'échelle européenne.

Jean-François Rosnoblet et Marion Douet, édité par Yves Clarisse


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com