Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

OMS : Washington pourrait ramener sa part à 10% de sa contribution actuelle

OMS : Washington pourrait ramener sa part à 10% de sa contribution actuelle
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le gouvernement américain envisage plusieurs options à propos du financement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dont l'une consisterait à réduire de 90% la contribution des Etats-Unis, gelée depuis le 14 avril, a déclaré samedi Donald Trump.

Aucune décision définitive n'a été prise, a cependant indiqué le président américain sur son compte Twitter en réaction à des informations diffusées par la chaîne Fox News.

L'administration Trump a suspendu le versement de sa contribution financière à l'OMS en accusant l'agence des Nations unies d'avoir "failli à ses devoirs essentiels" dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Selon le président américain, l'organisation a encouragé la "désinformation" chinoise au sujet du virus, ce qui aurait conduit à une épidémie plus importante, des accusations rejetées par l'OMS et Pékin.

Fox News a rapporté vendredi soir que Donald Trump comptait ramener la part de Washington au niveau de celle de la Chine, soit 10% environ des 400 millions de dollars versés l'an dernier par les Etats-Unis.

"Ce n'est qu'une des nombreuses options examinées", a commenté le président américain sur Twitter. "Pas de décision finale encore prise. Tous les fonds sont gelés."

Les Etats-Unis sont le plus gros contributeur de l'OMS dont ils financent le budget à hauteur de 15%.

(Répétition pour corriger un mastic dans le titre.)

(Andrea Shalal, version française Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !