OCDE : L'accord "ouvre la voie à une révolution fiscale", dit Le Maire

OCDE : L'accord "ouvre la voie à une révolution fiscale", dit Le Maire
OCDE : L'accord 'ouvre la voie à une révolution fiscale', dit Le Maire
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'accord annoncé vendredi par l'OCDE "ouvre la voie à une véritable révolution fiscale pour le XXIe siècle", a estimé le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

La priorité de la présidence française de l'Union européenne, à partir de janvier 2022, sera désormais de transformer cet accord en actes juridiques dans les mois qui viennent, a-t-il ajouté.

"Cet accord ouvre la voie à une véritable révolution fiscale", a déclaré Bruno Le Maire lors d'une allocution à Bercy, "d'abord parce que nous ne reviendrons pas en arrière, (...) parce que c'est plus de justice en matière de fiscalité : enfin, les géants du numérique vont payer leur juste part d'impôt, dans les pays dont la France dans lesquels ils font des profits; enfin nous pourrons lutter avec plus d'efficacité contre l'optimisation fiscale."

"C'est une révolution fiscale enfin pour le XXIe siècle parce que ça nous permet de taxer des activités immatérielles, celles qui vont générer le plus de (...) profits dans les années qui viennent."

"La France s'est battue pour cet accord contre vents et marées, nous avons tenu bon jusqu'au bout. Notre priorité désormais sera, lors de la présidence française de l'Union européenne, de traduire en actes juridiques cet accord international", a-t-il poursuivi, se fixant comme objectif que "l'accord puisse être appliqué concrètement dans tous les Etats signataires en 2023."

(Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !