»
»
»
Consultation

Nouvelle attaque "terroriste" à Paris, deux morts dont l'assaillant

Nouvelle attaque "terroriste" à Paris, deux morts dont l'assaillant
Crédit photo © Reuters

Un homme a attaqué au couteau cinq personnes samedi soir dans le IIe arrondissement de Paris, tuant un passant avant d'être abattu par les forces de l'ordre dans une attaque qualifiée de terroriste, a déclaré François Molins, procureur de la République de Paris.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque par le biais de son organe de propagande Amaq.

"Sur la foi d'une part de témoignages faisant état du fait que l'agresseur a crié Allah Akbar en attaquant les passants au couteau, compte tenu du mode opératoire, nous avons saisi la section antiterroriste du parquet de Paris", a annoncé François Molins.

La qualification d'association de malfaiteurs terroriste pour préparer la commission de crime d'atteinte aux personnes et la qualification d'assassinat et tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste ont été retenues.

"Toutes mes pensées vont aux victimes et aux blessés de l’attaque au couteau perpétrée ce soir à Paris, ainsi qu’à leurs proches. Je salue au nom de tous les Français le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste", a écrit le président de la République Emmanuel Macron sur Twitter.

"La France paye une nouvelle fois le prix du sang mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté", a-t-il ajouté.

Deux personnes ont été grièvement blessées, deux autres légèrement, a annoncé sur place la préfecture de police.

"Je salue le sang-froid et la réactivité des forces de police qui ont neutralisé l'assaillant", a déclaré Gérard Collomb sur Twitter.

L'attaque a eu lieu autour de 21h00 rue Monsigny, dans le quartier de l'Opéra. Une photo obtenue par Reuters montre l'agresseur à terre, un homme jeune, brun et barbu avec une trace de sang sur le visage, alors que les services de secours tentent de le réanimer.

"Quand il a vu les deux policiers, il s’est rué sur eux et a crié ‘je vais vous tuer, je vais vous tuer’. Un collègue a voulu faire usage de son taser mais il n’a pas fonctionné. L’autre collègue a alors tiré deux fois", a décrit Rocco Contento, le secrétaire départemental Paris du syndicat Unité SGP Police, à Reuters.

L'identité de l'agresseur n'a pas été établie pour le moment, a indiqué le Premier ministre Edouard Philippe depuis le commissariat du 3e arrondissement, où il a salué l’intervention rapide des forces de l’ordre, qui ont neutralisé l’agresseur neuf minutes après le premier appel à l’aide.

"Ici a Paris comme il y a quelques semaines à Trèbes ce sont des policiers du quotidien qui sont en première ligne (...) et ils ont ce soir une nouvelle fois démontré leurs remarquables capacités et leur remarquable maîtrise", a-t-il déclaré.


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com