Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Nora Quoirin : Eléments insuffisants pour rouvrir l'enquête, dit la Malaisie

Nora Quoirin : Eléments insuffisants pour rouvrir l'enquête, dit la Malaisie
Crédit photo © Reuters

KUALA LUMPUR (Reuters) - Un tribunal malaisien a annoncé lundi que la justice ne rouvrirait pas l'enquête sur la mort de Nora Anne Quoirin, l'adolescente franco-irlandaise âgée de 15 ans dont le corps sans vie fût retrouvé en août 2019 dans une jungle à proximité de l'hôtel où elle séjournait avec sa famille lors de vacances.

Le médecin légiste du tribunal de Seremban, ville où séjournait la famille Quoirin située à environ 70 km de la capitale Kuala Lumpur, a déclaré lundi devant le tribunal local que la mort de l'adolescente était vraisemblablement due à une "mésaventure".

La disparition de Nora Anne Quoirin, qui souffrait d'un handicap mental, avait été signalée le 4 août 2019 après l'arrivée de sa famille dans un hôtel de Seremban. Le corps de la jeune fille, née d'un père français et d'une mère irlandaise, avait ensuite été retrouvé à proximité d'un cours d'eau près de l'hôtel.

"Spéculer et présumer de ses actions et d'une éventuelle implication de tiers sans aucune preuve constituerait une violation de mon devoir, donc l'enquête est fermée", a dit Maimmonah Aid devant la cour, soulignant le manque d'éléments laissant envisager un acte criminel.

Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès de l'avocat de la famille Quoirin.

Les parents de Nora Anne Quoirin, Sébastien et Meabh Quoirin, ont affiché un air solennel lors de l'audience, diffusée via visioconférence, et de l'énoncé du verdict.

Meabh Quoirin, qui fût l'une des nombreux témoins à être entendus lors de l'enquête, a déclaré penser que sa fille avait probablement été enlevée et a accusé les autorités malaisiennes de ne pas prendre ses inquiétudes au sérieux.

La police a déclaré n'avoir trouvé aucun élément étayant la piste de l'enlèvement et a défendu son travail d'enquête.

L'autopsie de Nora Anne Quoirin a révélé que l'adolescente a succombé à une hémorragie interne, sans doute liée à la faim et au stress.

(Rozanna Latiff et Ebrahim Harris; version française Jean Terzian)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !