»
»
»
Consultation

Nike se dit "très inquiet" des accusations de viol contre Neymar

Nike se dit "très inquiet" des accusations de viol contre Neymar
Crédit photo © Reuters

SAO PAULO (Reuters) - L'équipementier sportif Nike s'est dit "très inquiet" jeudi des accusations de viol portées contre le footballeur brésilien Neymar, laissant planer un doute sur la poursuite de son partenariat avec le joueur du Paris Saint-Germain.

Neymar dément les déclarations formulées par une jeune femme qui l'accuse de l'avoir agressée sexuellement dans un hôtel parisien, et affirme que cette dernière se livre à une tentative d'extorsion.

Dans un communiqué, l'équipementier américain se dit "très préoccupé" par cette affaire et affirme qu'il va "continuer à suivre de près la situation".

Aucun commentaire n'a pu être obtenu par Reuters auprès des avocats de Neymar.

L'une des conseils de l'attaquant brésilien, Mayra Fernandes, a déclaré jeudi lors d'un point de presse à Rio de Janeiro que son client était innocent. Elle n'a pas évoqué les partenariats de Neymar.

Mastercard a suspendu une campagne publicitaire prévue avec l'attaquant jusqu'à ce que la situation soit "éclaircie", a rapporté la presse brésilienne.

La campagne de Mastercard devait coïncider avec la Copa America, épreuve continentale sud-américaine, à laquelle Neymar devait participer avec la sélection nationale brésilienne, a dit une porte-parole de la société de cartes de crédit.

Elle n'a toutefois pas confirmé les informations de la presse brésilienne sur la suspension de sa coopération avec le joueur.

La Fédération brésilienne de football a annoncé jeudi que l'attaquant avait quitté la sélection nationale en raison d'une blessure à la cheville contractée lors d'un match amical de préparation la veille face au Qatar.

"J'ai été victime d'un viol", a affirmé la jeune femme lors d'un entretien à la chaîne SBT TV, sa première apparition depuis les accusations formulées contre le joueur.

Selon un procès verbal consulté par Reuters, la jeune femme a déclaré aux enquêteurs de la police de Sao Paulo avoir fait connaissance avec Neymar via les réseaux sociaux. Le joueur du PSG a alors suggéré à la jeune femme qu'ils se rencontrent à Paris.

La victime présumée a dit aux policiers avoir reçu des billets d'avion pour Paris de la part de l'assistant de Neymar et être arrivée le 15 mai dernier dans un hôtel de la capitale française, le Sofitel Arc de Triomphe, où le joueur brésilien l'a retrouvée alors qu'il était "apparemment en état d'ébriété".

(Brad Brooks et Eduardo Simões, avec Gabriel Stargardter à Rio de Janeiro; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Jean Terzian)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com