Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Navalny poursuit son rétablissement, compte retourner en Russie

Navalny poursuit son rétablissement, compte retourner en Russie
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - L'opposant russe Alexeï Navalny, victime d'une tentative d'empoisonnement le mois dernier selon l'Allemagne, où il est soigné, a partagé mardi sur les réseaux sociaux une photo de lui assis sur son lit d'hôpital et entouré de sa famille.

"Salut, c'est Navalny. Vous me manquez tous", a écrit l'opposant numéro un à Vladimir Poutine en commentaire de cette image postée sur Instagram, où il compte 1,7 million d'abonnés.

"Je ne peux toujours pas faire grand-chose mais hier, j'ai pu respirer toute la journée seul sans assistance", a-t-il ajouté. Respirer "est un processus incroyable, sous-estimé par beaucoup. Je le recommande", a-t-il dit non sans humour.

Alexeï Navalny a été victime d'un malaise le 20 août à bord d'un avion entre la Sibérie et Moscou après avoir bu du thé à l'aéroport. Hospitalisé dans un premier temps à Omsk, en Sibérie, il a été transféré le 22 août en Allemagne.

Sur la photo, on le voit entouré de sa femme Ioulia et de ses deux enfants.

L'Allemagne a annoncé au début du mois que les examens médicaux pratiqués sur Alexeï Navalny prouvaient qu'il a été empoisonné par un produit de la famille du Novitchok. La France a annoncé lundi être parvenue à la même conclusion sur la base de ses propres analyses et Emmanuel Macron a dénoncé une "tentative d'assassinat".

Les deux pays réclament des explications à Moscou, qui met en doute la thèse de l'empoisonnement.

Interrogé mardi à ce sujet, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a réaffirmé que la Russie était prête à faire la lumière sur cette affaire mais qu'elle avait besoin pour cela d'avoir accès à des informations détenues par l'Allemagne.

Le New York Times a cité mardi un responsable des services de sécurité allemands selon lequel Alexeï Navalny s'est entretenu avec un procureur allemand et compte regagner la Russie dès qu'il sera rétabli.

Confirmant l'information, Kira Iarmich, porte-parole de l'opposant, a ajouté sur Twitter qu'aucune autre option n'avait été envisagée.

"Tout citoyen de la Fédération de Russie est libre de quitter la Russie et de retourner en Russie. Si un citoyen de la Fédération russe retrouve la santé, tout le monde en sera évidemment heureux", a commenté quant à lui Dmitri Peskov.

(Dmitry Antonov, Anton Zverev et Katya Golubkova; version française Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !