Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Nasrallah nie l'existence d'un dépôt d'armes du Hezbollah dans le port de Beyrouth

Nasrallah nie l'existence d'un dépôt d'armes du Hezbollah dans le port de Beyrouth
Crédit photo © Reuters

BEYROUTH (Reuters) - Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a démenti vendredi que la milice chiite libanaise ait possédé un entrepôt d'armes dans le port de Beyrouth, trois jours après l'explosion qui a fait au moins 154 morts et dévasté une partie de la capitale libanaise.

Hassan Nasrallah a appelé à une enquête juste et transparente sur l'origine de la déflagration, qualifiant la catastrophe d'événement exceptionnel qui exige calme et unité de la part des Libanais, en évitant qu'il soit détourné à des fins politiques.

"Les feux continuaient de faire rage (...) qu'ils étaient déjà dans les médias avec des déclarations préconçues", a déclaré Hassan Nasrallah dans une allocution télévisée.

"Ils veulent dire aux habitants de Beyrouth que ceux qui ont détruit leurs maisons et tué leurs enfants sont le Hezbollah", a-t-il ajouté. "Je démens absolument, catégoriquement, la présence de missiles ou de tout autre matériel nous appartenant dans un quelconque entrepôt du port."

Le président libanais Michel Aoun a déclaré vendredi que l'enquête sur l'explosion n'excluait pas la possibilité d'une interférence extérieure "comme un missile, une bombe ou un autre moyen".

Le chef du Hezbollah a salué la solidarité exprimée par la communauté internationale et dit considérer favorablement toute visite extérieure en cette période, y compris celle d'Emmanuel Macron jeudi à Beyrouth.

(Ellen Francis, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !