»
»
»
Consultation

Münster: Le conducteur, un Allemand déséquilibré, a agi seul

Münster: Le conducteur, un Allemand déséquilibré, a agi seul

Crédit photo © Reuters

par Elke Ahlswede

MÜNSTER, Allemagne (Reuters) - Le conducteur du camping car qui a fauché des clients samedi soir à la terrasse d'un restaurant de Münster, dans le nord-ouest de l'Allemagne, causant la mort de deux personnes avant de se suicider, a agi seul et souffrait probablement de troubles psychiques, a annoncé un membre du gouvernement régional.

"Nous savons maintenant qu'il n'y avait vraisemblablement qu'un seul assaillant, un Allemand", a déclaré à la presse le ministre de l'Intérieur de Rhénanie du Nord-Westphalie.

"Beaucoup de choses indiquent que la personne en question souffrait de troubles (psychologiques). Ce doit être soigneusement étudié", a poursuivi Herbert Reul, après avoir rendu hommage aux victimes, en présence du ministre de l'Intérieur fédéral, Horst Seehofer, et du chef du gouvernement local, Armin Laschet.

Aucun lien n'a pu être établi avec la mouvance islamiste et le conducteur n'était pas un réfugié, a-t-il ajouté.

Le 19 décembre 2016, un camion lancé dans la foule a fait 12 morts sur le marché de Noël de la Breitscheidplatz, à Berlin. Au volant se trouvait un Tunisien débouté du droit d'asile et radicalisé. Il a été tué quatre jours plus tard à Milan.

Le conducteur de Münster, que la presse appelle Jens R., était connu des services de police pour des menaces, des dégradations de biens et un délit de fuite après un accident de la route, a précisé dimanche Elke Adomeit, procureur de la ville. "Toutes les procédures à son encontre ont été classées", a-t-elle ajouté.

Selon Hans-Joachim Kuhlisch, chef de la police de Münster, des perquisitions ont été effectuées cette nuit dans les quatre appartements que l'homme âgé de 48 ans possédait.

"Vous comprendrez qu'avec quatre appartements, deux dans l'est de l'Allemagne et deux à Münster, nous ne pouvons pas dire à ce stade que nous ne trouverons rien", a-t-il ajouté.

Les recherches effectuées jusqu'ici n'ont pour le moment pas permis de privilégier la piste politique.

La ZDF avait indiqué samedi soir que le conducteur était en contact avec des militants d'extrême droite. On ignore s'il était lui-même militant, ajoutait-elle.

Les deux victimes, de nationalité allemande, sont une femme de 51 ans et un homme de 65 ans.

Ville étudiante de 300.000 habitants, Münster est située à 70 kilomètres au nord de Dortmund. L'incident s'est produit devant le Grosser Kiepenkerl, un restaurant traditionnel situé dans un quartier où une foule importante profitait de la météo printanière.

"Tout le nécessaire est fait pour clarifier les faits et pour aider les victimes ainsi que leurs proches", a assuré samedi soir la chancelière Angela Merkel.

(avec Paul Carrel,; Jean-Philippe Lefief pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com