»
»
»
Consultation

Modeste rebond des prix à la consommation en avril aux Etats-Unis

Modeste rebond des prix à la consommation en avril aux Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont modestement rebondi en avril, reflétant une progression régulière de l'inflation qui devrait maintenir la Réserve fédérale sur sa trajectoire d'un durcissement graduel de sa politique monétaire.

Les pressions sur les prix devraient en outre être relancées par le resserrement des conditions du marché du travail. Une autre statistique a en effet montré jeudi que les inscriptions hebdomadaires au chômage s'étaient maintenues la semaine dernière près de leurs plus bas en plus de 48 ans.

L'inflation flirte avec l'objectif de 2% de la banque centrale. Des responsables de la Fed ont fait savoir ces derniers jours qu'ils ne seraient pas préoccupés outre mesure par une inflation qui dépasserait l'objectif de 2% pendant un temps, confirmant les propos de la Fed à son dernier comité de politique monétaire du 2 mai.

Le département du Travail a annoncé jeudi que l'indice des prix à la consommation (CPI) avait rebondi de 0,2% le mois dernier, après avoir reculé de 0,1% en mars.

Sur les 12 mois à fin avril, le CPI affiche une croissance de 2,5%, sa plus forte hausse depuis février 2017, après une progression de 2,4% en mars.

Les prix de l'essence ont augmenté de 3,0% en avril après avoir chuté de 4,9% en mars et un indice mesurant les loyers a progressé de 0,3%, mais les coûts de santé n'ont augmenté que de 0,1% après avoir progressé de 0,4% en mars. Les prix de l'alimentation ont été en hausse de 0,3% le mois dernier.

Le CPI dit de base, qui exclut les éléments volatils, a augmenté pour sa part de 0,1% le mois dernier, après deux mois consécutif de hausse à un rythme de 0,2%. Sur un an, la hausse de ce "CPI core" a été de 2,1% en avril, comme en mars.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice des prix à la consommation en rebond de 0,3% en avril et un CPI de base ("core") en hausse de 0,2%.

L'indice des prix à la consommation PCE "core", hors alimentation et énergie, qui est l'indicateur privilégié par la Réserve fédérale pour mesurer l'inflation, a atteint 1,9% sur un an, au plus haut depuis février 2017, en mars.

Les économistes s'attendent à ce que cet PCE "core", qui avait augmenté de 1,6% en février, atteigne son objectif en mai.

Dans leur communiqué de politique monétaire la semaine dernière, les responsables de la Fed ont dit qu'ils anticipaient une inflation annuelle proche de l'objectif "symétrique" de 2% à moyen terme. La banque centrale a laissé ses taux d'intérêt inchangés à l'issue de sa réunion.

Elle avait relevé ses taux en mars et prévu au moins deux nouvelles hausses cette année.

Le dollar a creusé ses pertes face à un panier de devises de référence, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans a reculé et les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont progressé en réaction à la publication de cette statistique.

(Lucia Mutikani, Juliette Rouillon, avec Patrick Vignal, pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com