»
»
»
Consultation

Millennium et Alior ont fait une offre sur Eurobank

Millennium et Alior ont fait une offre sur Eurobank
Crédit photo © Reuters

par Marcin Goclowski et Agnieszka Barteczko

VARSOVIE (Reuters) - Les banques portugaise Millennium bcp et polonaise Alior Bank ont déposé des offres de rachat d'Eurobank, filiale polonaise de la Société générale, ont dit deux sources bancaires.

En juin, Reuters avait rapporté que la banque française envisageait la cession d'Eurobank, dans un contexte d'intensification de la concurrence en Pologne et de durcissement des contraintes réglementaires.

Peu de temps après, des sources avaient dit que Crédit agricole, l'espagnol Santander et Millennium bcp étaient intéressés par Eurobank.

"Millennium et Crédit agricole sont dans la course et Alior l'a rejointe. BZ WBK, filiale de Santander, n'en fait pas partie. Pour Alior, il s'agit de poursuivre sa stratégie de développement via des acquisitions", a dit l'une des sources.

Millennium Bank et BZ WBK ont refusé de commenter ces informations.

"Le marché connaît une phase de consolidation et Alior Bank veut être un acteur de premier plan dans ce processus. Nous avons accumulé de l'expérience pour mener efficacement de telles transactions. Eurobank est un sujet de rachat intéressant avec des activités bien gérées", a dit Alior dans un courriel.

Alior Bank, dont l'assureur public PZU détient 32%, est la neuvième banque du pays. Vers 09h20 GMT, le titre Alior recule de 3,14% à la Bourse de Varsovie, donnant une capitalisation boursière de 8,46 milliards de zlotys (1,96 milliard d'euros).

Eurobank est la 17e banque de Pologne en termes d'actifs avec 14 milliards de zlotys au bilan et elle est 20 fois plus petite que le leader du marché PKO BP.

Le marché bancaire polonais, considéré comme l'un des plus solides en Europe, connaît depuis plusieurs mois une vague de fusions et d'acquisitions.

En avril, BNP Paribas a annoncé le rachat pour 775 millions d'euros des activités polonaises de la banque autrichienne Raiffeisen Bank International. Cette acquisition va permettre à la banque française de conforter sa place de sixième banque dans le pays.

De son côté, la banque espagnole Santander va racheter les activités de banque de détail de Deutsche Bank en Pologne.

L'Etat polonais, soucieux d'être en mesure de contrôler l'économie du pays, n'est pas en reste. Il a repris l'an dernier la participation de 32,8% de la banque italienne UniCredit dans Bank Pekao.

Via ses différentes participations, l'Etat polonais contrôle désormais 55% du système bancaire du pays.

(Agnieszka Barteczko, Anna Koper et Marcin Goclowski, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com