»
»
»
Consultation

Mike Pompeo a eu deux heures d'entretiens avec Kim Jong-un

Mike Pompeo a eu deux heures d'entretiens avec Kim Jong-un
Crédit photo © Reuters

SEOUL (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a eu dimanche un entretien de deux heures à Pyongyang avec le numéro un nord-coréen, Kim Jong-un, et il a déclaré par la suite que les deux parties avaient progressé vers l'objectif d'une dénucléarisation de la Corée du Nord.

Peu après être arrivé en Corée du Sud en provenance du Nord, le chef du département d'Etat a posté sur Twitter une photo le montrant marchant en compagnie de Kim Jong-un, avec cette légende: "Eu une bonne visite à Pyongyang pour voir le président Kim. Nous continuons de progresser sur les accords intervenus au sommet de Singapour. Merci de nous avoir accueillis, ma délégation et moi-même".

Kim et Pompeo ont déjeuné à a prestigieuse résidence d'Etat Paekhwawon (Jardin des cent fleurs).

Cette brève visite, la quatrième de Mike Pompeo cette année en Corée du Nord, était prévue initialement fin août mais elle avait été annulée à la dernière minute par Donald Trump à cause, selon lui, d'une absence d'avancées dans le dialogue bilatéral.

Pompeo a estimé que la Corée du Nord et les Etats-Unis continuaient de progresser vers la mise en oeuvre de l'accord trouvé lors du sommet du 12 juin à Singapour, qui a réuni Donald Trump et Kim Jong-un. Kim Jong-un avait alors, en termes vagues, accepté le principe d'une dénucléarisation.

A en croire un responsable de la délégation américaine, la visite de Mike Pompeo à Pyongyang s'est "mieux passée que la précédente" mais des efforts restent encore à faire. "On est loin du compte", a-t-il reconnu.

A Séoul, Mike Pompeo devait rencontrer dimanche le président Moon Jae-in avant d'avoir un entretien avec le chef de la diplomatie sud-coréenne, Kang Kyung-wha, a déclaré la Maison bleue (présidence sud-coréenne). Mike Pompeo, qui était vendredi à Tokyo, doit gagner Pékin avant de regagner les Etats-Unis lundi.

(Hyonhee Shin; Eric Faye pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com