»
»
»
Consultation

MIDTERMS: Trump salue un "jour incroyable", dit vouloir travailler avec les démocrates

MIDTERMS: Trump salue un "jour incroyable", dit vouloir travailler avec les démocrates
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a présenté mercredi les élections de mi-mandat de la veille comme un "jour incroyable" pour les républicains, malgré la perte de la Chambre des représentants au profit des démocrates.

"C'était un grand jour hier, un jour incroyable", a dit le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, sa troisième seulement depuis son accession à la présidence en janvier 2017.

Donald Trump a estimé que les gains obtenus par les républicains au Sénat compensaient la perte de la chambre basse et s'est dit prêt à travailler avec les démocrates sur le commerce, les infrastructures et la santé, appelant de ses voeux la naissance d'une "belle situation bipartisane".

Le président américain a également mis en garde les démocrates contre la tentation de multiplier les enquêtes à son encontre. "Nous pouvons être meilleurs à ce jeu-là", a-t-il dit.

Donald Trump a réitéré sa volonté d'obtenir au Congrès le financement d'un mur à la frontière mexicaine, auquel s'opposent les démocrates.

"Nous avons besoin d'argent pour construire le mur, tout le mur, pas des morceaux", a-t-il déclaré. "Nous avons besoin du mur, de nombreux démocrates savent que nous avons besoin du mur, nous verrons bien ce qui va se passer."

Donald Trump s'est dit disposé à travailler avec les démocrates sur la question du Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), un dispositif qui empêche l'expulsion de près de 800.000 personnes arrivées illégalement en tant qu'enfants sur le territoire américain.

La présidence a sollicité lundi la Cour suprême afin qu'elle soit autorisée à abolir ce programme. "Je pense qu'il y a quelque chose à faire avec le Daca. Nous verrons ce qu'en dira la Cour suprême."

Interrogé sur l'enquête russe du procureur Robert Mueller, Trump a affirmé qu'il aurait pu y mettre fin à tout moment et réaffirmant qu'il n'y avait pas eu collusion entre son équipe de campagne en 2016 et Moscou.

Le président américain s'en est par ailleurs pris aux candidats républicains qui avaient pris ses distances avec lui pendant la campagne des midterms et ont été battus par des démocrates.

"Il y a des gens qui ont décidé de ne pas me suivre ou suivre ce pour quoi nous nous battons. Ils ont eu de très mauvais résultats."

Selon Donald Trump, la perte de la Chambre s'explique également par le comportement des médias qui n'ont selon lui eu de cesse de remettre sa parole en question.

Prié de dire si le durcissement de son discours sur la question de l'immigration ou si l'évolution de l'enquête portant sur l'éventuelle implication de la Russie dans la campagne de 2016, Donald Trump s'est agacé.

"CNN devrait avoir honte de vous avoir à son service", a-t-il lancé à Jim Acosta, correspondant de la chaîne d'information. "Vous êtes quelqu'un de grossier, d'affreux", lui a-t-il lancé avant que le personnel de la Maison blanche arrache le micro des mains du journaliste.

(Jeff Mason, Steve Holland; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com