Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Michel Barnier lance un groupe de travail à 14 mois de l’élection présidentielle

Michel Barnier lance un groupe de travail à 14 mois de l’élection présidentielle
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - L'ancien négociateur européen pour le Brexit, Michel Barnier, a annoncé mardi aux parlementaires de sa famille politique, Les Républicains, la création d'un groupe de réflexion sur les questions européennes, à 14 mois d'une élection présidentielle en France où l'ancien ministre pourrait jouer un rôle de premier plan.

Baptisé "Patriote et Européen", ce groupe de travail est mis en place dans la perspective de la présidence française de l'Union européenne, au premier semestre 2022, au cours duquel est justement prévu le scrutin présidentiel.

"Je suis disponible pour travailler avec tous ceux qui le voudront sur le thème 'Patriote et Européen' pour ne pas laisser ce thème à d'autres", a déclaré Michel Barnier lors d'une réunion avec les députés LR, dont il était l'invité.

"Nous ne devons pas laisser ce thème à d'autres. Nous ne devons pas être sur la défensive sur ce sujet", a ajouté l'ancien ministre, selon un participant.

Dans un entretien publié dans La Croix la semaine dernière, Michel Barnier, 70 ans, disait vouloir prendre sa "part" dans le débat en vue de la prochaine course à l'Elysée et plaidait pour un "centre droit solide et rassemblé".

Selon plusieurs sources au sein du groupe LR de l'Assemblée, Michel Barnier figure, avec les présidents de régions Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, parmi les représentants possibles de leur famille politique à la présidentielle.

Selon un diplomate européen à Bruxelles, Michel Barnier "évalue activement ses chances" dans cette perspective.

Un ministre venu de la droite juge cette hypothèse intéressante. "Il y a un moment Biden. La mode peut être aux cheveux gris", a-t-il dit à Reuters à propos de Michel Barnier.

(Elizabeth Pineau, avec Michel Rose à Paris et Gabriela Baczynska à Bruxelles, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !