»
»
»
Consultation

Menace de conflit d'intérêts, Borne cède le dossier CDG Express

Menace de conflit d'intérêts, Borne cède le dossier CDG Express
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a décidé de se déporter des dossiers liés à l'attribution du contrat d'exploitation de la future liaison ferroviaire "CDG Express" afin de "prévenir toute suspicion possible de conflit d'intérêts", annonce samedi son cabinet.

Un décret en ce sens est paru samedi au Journal officiel précisant que la décision d'attribution du contrat d'exploitation de la ligne qui reliera la gare de l'Est, à Paris, à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle relèvera du ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy. Cette décision est attendue prochainement.

"Cette décision a été prise afin de prévenir toute suspicion possible de conflit d'intérêts, compte tenu des responsabilités précédemment exercées par Elisabeth Borne à la tête de la RATP, qui est membre d'un groupement candidat à l'attribution de ce contrat", précise le cabinet de la ministre dans un communiqué.

Elisabeth Borne a présidé la Régie autonome des transports parisiens de 2015 à 2017.

Le cabinet de la ministre a déclaré dans Le Monde de vendredi que celle-ci ne se dessaisirait pas en revanche du dossier de l'autoroute A79.

Selon le quotidien, l'un des candidats en lice pour l'attribution de la concession de la future voie entre l'Allier et la Saône-et-Loire s'inquiète d'un possible conflit d'intérêts en raison des liens passés entre Elisabeth Borne et le groupe Eiffage, donné comme favori.

La ministre a été directrice des concessions chez Eiffage entre 2007 et 2008.

(Sophie Louet)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com