»
»
»
Consultation

Matches de tennis truqués, 13 interpellations en Belgique

Matches de tennis truqués, 13 interpellations en Belgique

Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - Treize personnes ont été interpellées en Belgique dans le cadre d'une enquête internationale sur le trucage de matches de tournois secondaires du tennis professionnel, a annoncé mardi le parquet fédéral.

Une organisation criminelle belgo-arménienne est soupçonnée d'avoir depuis 2014 versé de l'argent à des joueurs pour "arranger" les matches et augmenter les gains des paris, a précisé le parquet.

Le trafic concernait des matches de tournois secondaires comme les circuits Futures et Challenger.

Les enquêteurs belges ont coopéré avec leurs collègues en Allemagne, en France, en Bulgarie, en Slovaquie, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis.

Selon un rapport indépendant commandé par les instances dirigeantes du tennis et publié en avril, ce sport est confronté à de "très importants" problèmes d'intégrité causés par la forte augmentation des paris sur internet.

La corruption, selon ce rapport, ne concerne pas vraiment les tournois majeurs mais les événements secondaires.

Le joueur le mieux classé impliqué dans une telle affaire est l'Italien Marco Cecchinato, qui affrontait ce mardi le Serbe Novak Djokovic en quart de finale du tournoi de Roland-Garros.

En 2016, la fédération italienne de tennis a jugé Cecchinato coupable d'avoir truqué un match l'année précédente lors d'une compétition au Maroc. Le joueur a toujours nié et une mesure de suspension de jeu qui le frappait a été levée par le Comité olympique italien en raison d'irrégularités dans l'enquête.

(Robert-Jan Bartunek et Martyn Herman; Guy Kerivel pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com