»
»
»
Consultation

Macron voit dans l'école une réponse aux attentats

Macron voit dans l'école une réponse aux attentats

Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron, pressé par la droite d'apporter une réponse ferme au terrorisme, a fustigé mardi la volonté de certains de "ne vouloir traiter que les symptômes" et souligné que seule l'école pourrait permettre de s'attaquer à la "cause profonde".

"Chaque fois que notre nation est frappée en son coeur, d'aucuns ont tendance à vouloir la déchirer en ne traitant que les symptômes", a dit le chef de l'Etat au premier jour des Assises de l'école maternelle à Paris.

"S'attaquer à une part de la cause profonde, une part qui se love en nous, c'est dans et par l'école", a-t-il ajouté. "C'est en construisant cette école de la bienveillance et de l'épanouissement qu'on construira une génération qui trouve sa place dans la société, qui n'aura plus à céder aux pulsions de mort qui finissent par fasciner quelques-uns parce qu'ils n'y ont pas construit leur propre avenir."

"Des pulsions de mort" que "nous éradiquerons en profondeur aussi dans notre société pour la génération dont nous avons la responsabilité aujourd'hui", a-t-il poursuivi, espérant arriver "à prévenir le pire".

"Je ne veux pas dire que l'école doit porter et corriger à elle seule tout ce que la société a embarqué d'injustices, de traumatismes ou de dérives, mais elle a beaucoup à faire dans cette entreprise", a souligné Emmanuel Macron.

Laurent Wauquiez (Les Républicains) et Marine Le Pen (Front national) ont tous deux accusé lundi le chef de l'Etat de naïveté face au terrorisme islamiste, après les attentats de Trèbes et Carcassonne (Aude) qui ont fait quatre morts vendredi.

Ces propos ont suscité l'indignation des syndicats de police, également très critiques à l'égard de l'ancien Premier ministre socialiste, Manuel Valls, favorable à la rétention administrative de personnes "fichées S" (S pour sûreté de l'Etat).

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com