»
»
»
Consultation

Macron se dit "indigné" par les réalités sociales

Macron se dit "indigné" par les réalités sociales

Crédit photo © Reuters

MOUILLERON-SAINT-GERMAIN, Vendée (Reuters) - Pressé par plusieurs élus de sa majorité à un rééquilibrage social de sa politique, Emmanuel Macron s'est dit mercredi "indigné" par les réalités sociales à l'image de Georges Clemenceau dont il a loué la "ténacité" face à l'esprit de défaite.

"Je crois que c'est un exemple à chaque instant de ténacité, il avait des indignations qui permettent de gouverner", a dit le chef de l'Etat français à des journalistes en marge de l'inauguration du musée national Clemenceau, à Mouilleron-Saint-Germain (Vendée).

"Je crois qu'on ne peut pas décider si on n'est pas indigné des réalités sociales qu'on voit", a-t-il ajouté.

"A cet égard bien sûr c'est un modèle de ténacité, de force. Georges Clemenceau dénonçait proposait et voulait faire", a-t-il poursuivi. "Je porte une vision, un projet pour le pays et je le mènerai à son terme avec le gouvernement et le Parlement".

Des voix s'élèvent depuis plusieurs semaines en faveur d'un rééquilibrage de la politique sociale d'Emmanuel Macron, perçu encore par une majorité de l'opinion comme le "président des riches".

Selon un sondage BVA diffusé la semaine dernière, seuls 31% des Français jugent "juste" la politique menée par l’exécutif et une majorité (55%) considèrent que l’exécutif n’en fait pas assez pour les plus démunis.

(Marine Pennetier, édité par Nicolas Delame)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com