Macron salue le travail de la Commission Sauvé sur les abus sexuels dans l'Eglise

Macron salue le travail de la Commission Sauvé sur les abus sexuels dans l'Eglise
Macron salue le travail de la Commission Sauvé sur les abus sexuels dans l'Eglise
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a salué mercredi le travail de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise (Ciase) et "l'esprit de responsabilité de l'Eglise française qui a décidé de regarder ce sujet en face".

Dans un rapport de 485 pages présenté mardi et fondé sur l'analyse de nombreux documents et études, la Ciase évalue entre 2.900 et 3.200 le nombre de pédocriminels dans l'Eglise depuis 1950 et à au moins 216.000 le nombre de mineurs victimes d'abus sexuels durant cette période.

"C'est un sujet qui d'abord touche des vies. Derrière les chiffres et les situations édifiantes qui sont décrites, ce sont des destins brisés, des femmes et des hommes dont les vies ont été bousculées, parfois brisées, c'est d'abord à eux que j'ai une pensée", a déclaré le chef de l'Etat français à la presse à l'issue du sommet européen de Brdo, en Slovénie.

"Je souhaite que ce travail puisse se poursuivre dans la lucidité et l'apaisement. Notre société en a besoin", a ajouté Emmanuel Macron. "Il y a un besoin de vérité et de réparation."

"Ce devoir de vérité relève aussi d'une ambition plus large de protéger nos enfants des violences (...) psychiques ou sexuelles", a poursuivi Emmanuel Macron. "Une société se regarde et se juge aussi à sa capacité à les dénoncer, à les punir, à essayer de réparer les vies mais plus encore à les prévenir. C'est tout un travail que nous avons lancé pour ce qui est du gouvernement français et qui a vocation à être complété."

(Rédigé par Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !