Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Macron dit son "amitié" à l'Arménie lors d'un entretien avec Pachinian

Macron dit son "amitié" à l'Arménie lors d'un entretien avec Pachinian
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a exprimé jeudi son "amitié" envers l'Arménie et sa disponibilité pour la recherche d'une solution politique "acceptable pour toutes les parties" au Haut-Karabakh à l'occasion d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

Un accord de cessez-le-feu permettant à l'Azerbaïdjan de conserver ses gains territoriaux dans l'enclave séparatiste du Haut-Karabakh, majoritairement peuplée d'Arméniens de souche, a été conclu lundi soir sous l'égide de la Russie, après six semaines de combats.

Cet accord, à laquelle la France n'a pas été associée avant sa conclusion, a suscité la colère d'une partie de la population en Arménie, qui y a vu une défaite acceptée par Nikol Pachinian.

"Le Président a dit sa satisfaction de l'arrêt des combats, a rappelé son amitié pour l'Arménie et son peuple ainsi que sa disponibilité pour bâtir une solution politique équitable, durable et acceptable pour toutes les parties au Haut-Karabakh", a déclaré l'Elysée dans un communiqué faisant état de cet entretien entre Emmanuel Macron et Nikol Pachinian.

Dans sa première réaction à l'annonce du cessez-le-feu, Paris avait déclaré mardi poursuivre "activement ses consultations avec la Russie pour parvenir à un accord durable qui préserve et respecte les intérêts de l'Arménie".

A la demande de plusieurs représentants de la diaspora arménienne, Emmanuel Macron a participé jeudi à l'Elysée à une réunion de travail avec des acteurs de la société civile engagés en faveur de l'aide à l'Arménie, a fait savoir l'Elysée.

Le chef de l'Etat a ensuite informé Nikol Pachinian de cette réunion destinée à "mobiliser l'effort humanitaire de la France".

(Elizabeth Pineau et Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !