Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

LVMH charge Kim Jones, de Dior, des collections femme de Fendi

LVMH charge Kim Jones, de Dior, des collections femme de Fendi
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La maison italienne Fendi, détenue par le géant français du luxe LVMH , a annoncé mercredi la nomination de Kim Jones comme directeur artistique pour ses collections femme, une fonction qu'occupait Karl Lagerfeld avant sa mort en 2019.

Kim Jones, qui dessine déjà les collections homme de Dior, autre marque de LVMH, occupera les deux postes.

Chez Dior comme auparavant chez Louis Vuitton, le Britannique est parvenu à donner un nouveau souffle aux collections en leur apportant une touche plus sportive, alors que les marques de luxe s'efforcent d'attirer une clientèle plus jeune.

Si cette évolution globale vers un style plus décontracté a contribué à gonfler les ventes des vêtements et accessoires masculins de luxe ces dernières années, celles-ci ne représentent toujours qu'une infime partie des revenus tirés des collections femme.

Kim Jones travaillera aux côtés de Silvia Venturini Fendi, l'une des héritières de la famille fondatrice de la marque, qui est chargée des collections homme et collaborait avec Karl Lagerfeld jusqu'à sa mort en février 2019.

"Kim Jones est un grand talent et depuis qu'il nous a rejoints, il a sans cesse prouvé sa capacité à s'adapter aux codes et à l'héritage des maisons de LVMH tout en les revisitant avec une grande modernité et une grande audace", a dit Bernard Arnault, PDG de LVMH, cité dans un communiqué en anglais.

Créée en 1925, Fendi a longtemps été réputée pour ses fourrures, dont elle reste l'un des principaux représentants dans le monde de la mode.

Des concurrents de la marque romaine, comme Chanel, Gucci du groupe Kering ou encore le britannique Burberry, ont pour leur part renoncé à la fourrure face aux pressions des défenseurs de la cause animale et à l'évolution des goûts des consommateurs.

Fendi est aussi connu pour ses sacs à main et son logo fait de deux "F" inversés.

LVMH ne détaille pas les revenus de ses différentes marques lors de la publication de ses résultats.

Selon les analystes, les grandes marques de LVMH comme Dior et Vuitton ont réussi à maintenir leur dynamique depuis le début de la pandémie due au nouveau coronavirus, qui a entraîné des fermetures provisoires de boutiques et fortement réduit la venue de touristes étrangers dans des capitales de la mode comme Paris, alors que les marques de moindre importance ont peiné.

Fendi a déclaré que Kim Jones présenterait sa première collection pour la marque lors la "fashion week" de Milan en février.

(Blandine Hénault et Sarah White)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !