Louis Vuitton teste à Shanghaï son premier magasin dédié à la maison

Louis Vuitton teste à Shanghaï son premier magasin dédié à la maison
Louis Vuitton teste à Shanghaï son premier magasin dédié à la maison
Crédit photo © Reuters

par Casey Hall

SHANGHAÏ (Reuters) - Louis Vuitton a annoncé vendredi l'ouverture à Shanghaï d'une boutique d'ameublement et de décoration intérieure, une première pour la marque de luxe française, qui cherche ainsi à élargir la gamme de produits proposée à ses clients chinois fortunés.

Installé dans un immeuble proche de Nanjing Lu, la grande artère commerçante haut-de-gamme de la ville, le magasin, accessible uniquement sur rendez-vous, ouvrira lundi.

Louis Vuitton, marque phare du groupe LVMH, prévoit une période d'essai de quelques mois avant de prendre une décision sur la pérennisation de cette boutique.

Aucune étiquette n'était visible lors d'une visite du magasin organisée pour la presse mais un salarié de Louis Vuitton a déclaré qu'une chaise dessinée par les frères Campana était proposée à plus de 700.000 yuans (94.000 euros environ) et une petite lampe à 10.500 yuans.

Un autre bâtiment, de plus petite taille, est dédié à la présentation de créations de Frank Chou, le premier designer choisi par Louis Vuitton pour enrichir sa collection d'"Objets nomades".

Le mois dernier, la marque a ouvert à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine, un magasin intégrant un espace d'exposition et un restaurant.

"LVMH s'efforce de (...) se repositionner comme une marque de luxe contemporaine en testant de nouvelles pistes qui résonnent auprès des 'millennials' chinois dynamiques et des consommateurs de la génération Z", commente Bobby Verghese, analyste de GlobalData, qui juge pertinente la volonté du groupe de se diversifier dans l'ameublement et la décoration, notamment en Chine.

"Contrairement à leurs prédécesseurs, qui donnaient la priorité à l'intimité, les 'immigrants numériques' de la génération Y et les 'numériques natifs' de la génération Z ne sont pas contre l'idée d'exhiber leur style de vie sur les médias sociaux", explique-t-il. "LVMH cherche à prendre l'avantage en entrant dans les premiers sur ce segment émergent."

(Reportage Casey Hall, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !