Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Londres paraît bouger dans les négociations avec l'UE sur la pêche, selon des sources

Londres paraît bouger dans les négociations avec l'UE sur la pêche, selon des sources
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - La Grande-Bretagne a paru prête à des concessions sur le dossier de la pêche, la semaine dernière, lors des négociations avec l'Union européenne sur leurs futures relations commerciales, ont dit deux sources diplomatiques à Reuters.

Cette ouverture est intervenue au moment même où le gouvernement de Boris Johnson a publiquement menacé de revenir sur l'accord conclu en janvier sur les termes de la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

La pêche est l'un des principaux points de blocage des négociations sur les relations futures et, selon ces deux sources informées de la teneur des discussions, Londres a avancé deux idées sur ce dossier, qui l'éloignent un peu de sa position de départ selon laquelle le Royaume-Uni doit reprendre le contrôle de ses eaux territoriales dans la Manche dès 2021.

L'une de ces sources a qualifié cette ouverture de "timide, modeste" alors que l'UE a rejeté au cours de l'été la ligne dure adoptée par le gouvernement britannique.

Ce dernier proposerait notamment un "mécanisme de sortie progressive" des quotas de pêche, et non plus un abandon pur et simple dès le 1er janvier prochain.

Une autre proposition consisterait à exempter les pêcheurs européens des restrictions amenées à se durcir autour des îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey.

(Gabriela Baczynska; version française Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !