Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Ligue 1: Monaco enfonce Lyon, Bordeaux respire à nouveau

Ligue 1: Monaco enfonce Lyon, Bordeaux respire à nouveau

PARIS (Reuters) - L'AS Monaco a repris provisoirement la tête de la Ligue 1 et regoûté aux joies de la victoire dimanche face à Lyon (2-1), tout comme Bordeaux, qui a confirmé son regain de forme en s'imposant face à Montpellier (2-0).

En attendant le match de clôture de cette 11e journée de Ligue 1, qui verra le Paris Saint-Germain se déplacer dans la soirée à Saint-Etienne, l'ASM compte 25 points, soit un de plus que le club de la capitale, et deux longueurs d'avance sur Lille, troisième.

En proie à quelques doutes avec seulement une victoire acquise lors de ses trois dernières sorties en championnat, Monaco a fait preuve d'une maîtrise totale en première période en assommant l'OL à la demi-heure de jeu, en l'espace de huit minutes.

La premier à débloquer le compteur de l'ASM a été Mounir Obbadi, qui d'une frappe de toute beauté décochée à l'entrée de la surface, a réussi à tromper la vigilance d'Anthony Lopes (28e).

Muet depuis trois journées, le nouveau goleador monégasque Radamel Falcao a inscrit le but du break dans la foulée, en remportant un face-à-face avec le gardien lyonnais d'une petite balle piquée pleine de finesse (36e).

"QUAND FALCAO MARQUE, MONACO RECOMMENCE À GAGNER"

La réduction du score à l'heure de jeu, grâce à une tête de Bafétimbi Gomis (62e), a redonné espoir aux hommes de Rémi Garde mais Monaco a su à ce moment précis resserrer les rangs pour conserver son avantage.

"En première mi-temps, c'était un match très facile. On s'est compliqué la vie après, avec ce but de Lyon", a analysé au micro de beIN Sport le défenseur monégasque Ricardo Carvalho.

"Ce soir, c'était important que Falco marque. Car quand il marque, Monaco recommence à gagner. Il faut maintenant gagner tous les matches si on veut être tout en haut du classement", a-t-il ajouté.

Plus que jamais en crise, Lyon, qui avait retrouvé un peu de confiance en milieu de semaine en s'imposant à domicile en Ligue Europa face aux Croates de Rijeka, a signé là son cinquième match sans victoire en championnat.

L'OL pointe pour l'heure à la 14e place avec 12 points.

Si les Lyonnais n'ont pas su faire fructifier leur victoire européenne, les Bordelais n'ont pas manqué le coche.

En supériorité numérique depuis la 20e minute et l'exclusion du défenseur franco-marocain Yassine Jebbour, les hommes de Francis Gillot ont toutefois mis du temps à forcer la décision.

Cheick Diabaté a ouvert le score à la 75e minute sur un centre de Nicolas Maurice-Belay, entré en jeu juste après la pause. Et dans la dernière minute du temps réglementaire, Ludovic Obraniak définitivement scellé le sort de la rencontre (90e).

Chrystel Boulet-Euchin et Olivier Guillemain


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !