Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Liaisons aériennes interdites entre la métropole et la Corse ou les DOM-TOM

Liaisons aériennes interdites entre la métropole et la Corse ou les DOM-TOM
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les déplacements aériens entre la France continentale et la Corse ou les territoires d'Outre-Mer seront interdits "sauf motif impérieux", précise un décret paru lundi au Journal officiel qui fixe le cadre juridique de la phase 2 du déconfinement.

Ces motifs impérieux pourront être "d'ordre personnel ou familial", indique le décret qui évoque aussi de possibles dérogations pour "un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé".

Pour ce qui est des transports terrestres, le décret prévoit que "les opérateurs de transports veillent, dans la mesure du possible, à la distanciation physique entre les personnes ou les groupes de personnes voyageant ensemble, sur les quais et dans les véhicules, en tenant compte des contraintes propres à chaque moyen de transport".

Le port du masque de protection dans les véhicules ou dans les "espaces accessibles au public et affectés au transport public de voyageurs" est obligatoire pour tous à partir de onze ans.

Le décret réaffirme par ailleurs l'interdiction de "tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes".

Cette interdiction n'est pas applicable aux rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel; aux services de transport de voyageurs; aux établissements recevant du public dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit en application du présent décret; aux cérémonies funéraires organisées dans d'autres établissements.

"Aucun événement réunissant plus de 5.000 personnes ne peut se dérouler sur le territoire de la République jusqu'au 31 août 2020", rappelle aussi le décret.

La France lance mardi la deuxième phase de son déconfinement engagé le 11 mai dernier alors que le repli de l'épidémie de coronavirus se confirme jour après jour dans les bilans quotidiens de la direction générale de la santé.

La troisième phase débutera la 22 juin.

(Correction: Au 1er paragraphe, bien lire France continentale)

(Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !