Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture prudente:

* RENAULT a fait état vendredi d'une perte nette historique de huit milliards d'euros imputable à la baisse de ses ventes et aux difficultés de son partenaire Nissan, mais a observé un net rebond au second semestre, de bon augure pour sa nouvelle stratégie.

* DANONE a prévenu vendredi que le premier trimestre de l'année serait encore "difficile" mais vise un retour à la croissance dès le deuxième trimestre, et dit vouloir dialoguer "ouvertement" avec ses actionnaires.

Le groupe a annoncé parallèlement le rachat du spécialiste américain des aliments végétaux Earth Island avec l'ambition d'atteindre cinq milliards d'euros de ventes sur ce segment dans le monde d'ici à 2025.

* HERMÈS a vu son activité s'accélérer au quatrième trimestre grâce à la vigueur de la demande en Asie, qui a plus que compensé le recul observé dans les autres régions, et notamment en France. Lors des trois derniers mois de 2020, son chiffre d'affaires a progressé de 15,6% à taux de changes constants, à 2,1 milliards d'euros, soit une nette accélération par rapport à la hausse de 7% observée au troisième trimestre.

* VALEO a publié jeudi une perte nette de 1,09 milliard d'euros en 2020 et dit anticiper cette année une croissance de 10% de la production automobile mondiale et l'amélioration de sa performance financière malgré les problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs.

* AIR FRANCE-KLM - Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré jeudi espérer conclure "d'ici quelques semaines" un accord avec Bruxelles sur un soutien financier à Air France, alors que le groupe Air France-KLM vient d'annoncer plus de sept milliards de pertes en 2020.

* ALLIANZ a annoncé vendredi une baisse de 2,2%, moins prononcée que prévu, de son bénéfice net au quatrième trimestre sous les effets de la pandémie de coronavirus.

* SWISS RE a affiché vendredi une perte annuelle plus importante que prévu sous l'effet de provisions passées pour contrer l'impact de la pandémie mais s'est déclaré confiant pour 2021.

* LEONARDO - Le groupe italien de défense compte lever environ 2,1 milliards d'euros dans le cadre de l'introduction en Bourse de sa filiale américaine DRS, qui devrait être bouclée d'ici au mois de mars, rapporte vendredi Il Messaggero.

* GECINA - Le groupe immobilier a indiqué jeudi s'attendre en 2021 à une baisse de son résultat récurrent net (RRN) après une baisse de 3,9% par action de son RRN 2020, principalement en raison du volume de cessions réalisées et de pertes temporaires de revenus locatifs.

* TARKETT - Le spécialiste des revêtements de sol a publié jeudi une baisse de son chiffre d'affaires net de 9,5% à taux de change et périmètre constants à 2,63 milliards en 2020 et une perte nette de 19,1 millions d'euros.

* GTT a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 37,5% à 396,4 millions d'euros en 2020, d'un Ebitda consolidé de 242,7 millions d'euros (+39,2%) et d'une augmentation de dividende.

* ASTRAZENECA - Le vaccin contre le COVID-19 développé par le laboratoire britannique est "hautement efficace" et ses effets secondaires sont passagers, a déclaré jeudi le régulateur allemand après le refus de certains travailleurs essentiels de se faire vacciner.

* NEOEN a annoncé jeudi un chiffre d'affaires annuel de 298,8 millions d'euros, en hausse de 18%, et confirme ses objectifs pour 2021 et 2022.

* MONCLER va reprendre le versement d'un dividende après avoir publié jeudi un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu au quatrième trimestre, une période clé pour le groupe italien connu pour ses doudounes haut de gamme, à la faveur d'une hausse des ventes en Asie.

* SIKA a fait état vendredi d'une amélioration de ses ventes en monnaies locales en 2021 et annoncé que Thomas Hasker prendrait les rênes de la société après le départ de Paul Schuler le 1er mai.

* BIOMÉRIEUX - Berenberg abaisse sa recommandation à "vendre" contre "conserver".

(Service marchés)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !