»
»
»
Consultation

Les USA priés de débloquer leur contribution au budget de l'UNRWA

Les USA priés de débloquer leur contribution au budget de l'UNRWA

Crédit photo © Reuters

NATIONS UNIES (Reuters) - Sept anciens ambassadeurs américains aux Nations unies ont exhorté lundi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo à débloquer la contribution des Etats-Unis au budget de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

Washington, qui longtemps été son premier donateur, ne lui a alloué que 60 millions de dollars sur les 365 promis cette année, a déclaré en avril Pierre Krähenbühl, commissaire général de l'agence.

Donald Trump a suspendu l'aide à l'UNRWA en janvier en s'interrogeant sur son bien-fondé et en reprochant à l'Autorité palestinienne de s'opposer à la reprise du processus de paix. Le département d'Etat américain a par ailleurs souhaité que l'agence procède à des réformes.

"Cet vide financier remet en question la capacité de l'UNRWA à continuer à assurer des services éducatifs et sanitaires destinés à des millions de personnes, et a des conséquences en termes de sécurité pour nos alliés les plus proches, y compris Israël et la Jordanie.

"Nous vous exhortons à rétablir le financement américain pour combler ce vide", écrivent les anciens ambassadeurs américains dans une lettre datée du 2 juillet, adressée à Mike Pompeo, ainsi qu'à Nikki Haley, l'actuelle ambassadrice des Etats-Unis à l'Onu, et à John Bolton, conseiller américain à la Sécurité nationale.

Elle est signée par Samantha Power, Susan Rice, Bill Richardson, Madeleine Albright, John Negroponte, Edward Perkins et Thomas Pickering. Le quatre premiers ont été nommés par des présidents démocrates et les trois autres par des républicains.

(Michelle Nichols , Jean-Philippe Lefief pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com