»
»
»
Consultation

Les tensions commerciales prennent le pas face au répit italien

Les tensions commerciales prennent le pas face au répit italien

Crédit photo © Reuters

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sans tendance claire jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue sur une note stable, le répit dans la crise politique en Italie étant compensé par de nouvelles craintes sur le front commercial.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,15% à 5.435,23 points vers 10h45 GMT, et à Londres, le FTSE gagne 0,12%.

En revanche, le Dax de Francfort, plus exposé aux tensions commerciales en raison de sa forte pondération en valeurs exportatrices, recule de 0,41%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,09%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro est pratiquement stable (-0,02%) et le Stoxx 600 avance de 0,08%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street autour de l'équilibre.

D'après plusieurs sources qui ont confirmé des informations du Wall Street Journal, les Etats-Unis vont annoncer ce jeudi l'instauration de droits de douane sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'Union européenne. Cette dernière avait initialement été exemptée de ces taxes et réclamait une exemption permanente, mais les négociations avec Washington semblent ne pas avoir abouti.

Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a répété jeudi que l'Europe ne resterait pas sans réaction face à d'éventuelles "décisions agressives" des Etats-Unis.

Parallèlement, la presse allemande rapporte que Donald Trump a l'intention d'interdire les voitures de luxe allemandes aux Etats-Unis. Les constructeurs allemands, qui contrôlent 90% du segment haut-de-gamme sur le marché américain, sont logiquement pénalisés: Volkswagen recule de 1,96%, Daimler de 0,81% et BMW de 0,51%.

L'indice Stoxx du compartiment automobile abandonne 0,4%.

POUSSÉE INFLATIONNISTE EN ZONE EURO

Du côté de l'Italie, les investisseurs restent dans l'attente de savoir si le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue parviendront finalement à former un gouvernement ou si de nouvelles élections seront organisées, peut-être dès juillet.

"La Ligue durcit le ton, observant des sondages favorables et voulant donc un retour aux urnes, alors que 5 Etoiles temporise, en mettant en avant son côté responsable (on connaît le côté 'attrape-tout' du mouvement) et en paraissant beaucoup 'moins chaud' pour de nouvelles élections à une date rapprochée", observe Hervé Goulletquer chez LBPAM.

En attendant de nouveaux développements, l'accalmie se poursuit sur les actifs italiens : le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans retombe à 2,731% après un pic à 3,388% mardi et la Bourse de Milan avance de 0,87%, portant à près de 3% son rebond en deux séances après un plongeon de 13% depuis le plus haut annuel touché le 7 mai.

De son côté, l'euro avance de 0,15% à 1,1679 dollar, après être tombé mardi jusqu'à 1,1506.

La devise unique a quelque peu réduit ses gains en fin de matinée, en dépit de l'accélération plus marquée que prévu de l'inflation en zone euro en mai. Selon les données d'Eurostat, l'inflation annuelle dans les 19 pays partageant la monnaie unique s'est établie à 1,9% en mai, contre 1,6% attendu par les économistes interrogés par Reuters.

L'agenda économique américain du jour est lui aussi dominé par l'inflation puisque l'on attend à 12h30 GMT les chiffres mensuels des revenus et dépenses des ménages aux Etats-Unis, qui incluent l'indice des prix à la consommation PCE, le plus surveillé par la Réserve fédérale.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en baisse, pénalisés par des anticipations d'une hausse des stocks américains et d'une possible augmentation de la production de l'Opep d'ici la fin de l'année.

Le baril de Brent se traite autour de 77 dollars, après un pic à 80,49 dollars la semaine dernière. Celui du brut léger américain (WTI) cote sous les 68 dollars.

(Édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com