»
»
»
Consultation

Les investissements pèsent sur le bénéfice annuel d'Ikea Group

Les investissements pèsent sur le bénéfice annuel d'Ikea Group
Crédit photo © Reuters

par Anna Ringstrom

STOCKHOLM (Reuters) - Ikea Group a vu son bénéfice annuel chuter de 26% en raison d'investissements massifs destinés à s'adapter aux évolutions des comportements des consommateurs, via l'amélioration de son offre en ligne et l'ouverture de magasins de plus petite taille au coeur des villes.

Le groupe suédois, numéro un mondial de la distribution d'ameublement, est surtout connu pour ses vastes hangars en libre-service en périphérie des grandes villes et pour ses meubles à assembler soi-même. Or les clients sont de plus en plus réticents à se déplacer pour effectuer des achats et préfèrent se faire livrer des meubles déjà montés.

Ikea mise donc sur des services de livraison et de montage plus rapides et moins chers. Ses nouveaux formats en centre-ville incluent notamment une salle d'exposition dédiée à la cuisine à Stockholm et au mobilier de salon à Madrid.

Le groupe suédois prévoit d'ouvrir des magasins semblables à Paris en 2019 et à Tokyo en 2020.

Ikea Group, qui possède la plupart des magasins Ikea à travers le monde, a dit mercredi avoir investi au total 2,8 milliards d'euros, notamment dans ses magasins et ses réseaux de distribution, sur l'exercice annuel clos fin août.

Le bénéfice d'exploitation est tombé à 2,25 milliards sur la période malgré une progression d'environ 5% de ses ventes à périmètre comparable.

La croissance des ventes n'est "pas mauvaise", si l'on considère qu'Ikea a été principalement un distributeur traditionnel jusqu'à présent, a déclaré à Reuters le directeur financier, Juvencio Maetzu.

Il a ajouté que les investissements sur l'exercice actuel seraient encore plus élevés, puis se stabiliseraient l'année suivante.

BOND DE 50% DES VENTES EN LIGNE

Les bénéfices au cours des deux années à venir seront à peu près identiques, la croissance des ventes compensant la hausse des investissements, a-t-il dit.

Sur l'exercice clos fin août, les ventes en ligne ont bondi de près de 50%. Les 14 nouveaux centres de distribution destinés au commerce en ligne ont représenté une part importante des investissements, a précisé Juvencio Maetzu.

Ikea fait face à une concurrence accrue. D'un côté les distributeurs de meubles en ligne comme l'allemand Home24 et Wayfair aux Etats-Unis se développent; de l'autre, les distributeurs généralistes, allant des sites tels qu'Amazon aux grands magasins traditionnels, se lancent dans l'ameublement.

Les magasins Ikea appartiennent à 11 franchisés. Le plus important d'entre eux, Ikea Group, en possédait 367 à la fin août.

(Anna Ringstrom; Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com