»
»
»
Consultation

Les Français plutôt hostiles à la privatisation d'ADP, selon un sondage

Les Français plutôt hostiles à la privatisation d'ADP, selon un sondage
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Près de la moitié des Français (48%) voteraient contre la privatisation d'ADP (ex-Aéroports de Paris) et seuls 20% l'approuveraient si cette question devait être soumise à un référendum, comme l'espère une partie de l'opposition.

Trente-deux pour cent des personnes interrogées ne savent pas ce qu'elles feraient dans cette situation, selon ce sondage Harris Interactive-Epoka pour LCI publié mercredi.

Des parlementaires d'opposition ont ouvert la voie à une consultation sur l'avenir d'ADP en enclenchant une procédure dont l'issue demeure toutefois incertaine tant elle exige de conditions à remplir - l'aval du Conseil constitutionnel et le recueil de 4,5 millions de signatures de citoyens.

Ces députés et sénateurs, allant des Républicains à La France insoumise, souhaitent ainsi bloquer le passage au privé du groupe aéroportuaire, prévu dans le cadre de la loi Pacte qui doit être définitivement votée jeudi à l'Assemblée nationale.

Selon l'enquête d'Harris Interactive-Epoka, 86% des Français voient ADP comme un bien stratégique pour le pays et 74% anticipent une hausse des prix en cas de privatisation.

Cette étude a été réalisée en ligne, mercredi, auprès d'un échantillon de 1.014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(Simon Carraud, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com