Les Etats-Unis prêts à discuter avec la Russie sur le déploiement de missiles

Les Etats-Unis prêts à discuter avec la Russie sur le déploiement de missiles
Les Etats-Unis prêts à discuter avec la Russie sur le déploiement de missiles
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Les États-Unis et leurs alliés sont prêts à discuter avec la Russie, dans le cadre de pourparlers sur l'Ukraine, de la possibilité pour chaque partie de restreindre les activités militaires et les déploiements de missiles dans la région, a déclaré samedi un haut responsable de l'administration du président américain Joe Biden.

Alors que de négociations cruciales doit commencer lundi à Genève, le haut responsable a déclaré que les États-Unis n'étaient en revanche pas prêts à discuter des limites du déploiement des troupes américaines ou du maintien des forces américaines dans les pays de l'Otan dans la région.

Joe Biden a prévenu que la Russie serait confrontée à de graves conséquences économiques si le président russe Vladimir Poutine décidait d'envahir l'Ukraine.

Samedi, des responsables américains ont fourni plus de détails sur les sanctions qui pourraient être prises contre Moscou.

Selon une source au courant des projets américains, les sanctions pourraient cibler des secteurs industriels russes essentiels, comme la défense et l'aviation civile, et pourrait affecter les ambitions de la Russie en matière de haute technologie, par exemple dans le domaine de l'intelligence artificielle ou de l'informatique quantique, ou même de l'électronique grand public.

Les négociations de Genève, qui seront suivis d'autres sessions de discussions à Bruxelles et à Vienne, ont pour but d'éviter une crise.

Vladimir Poutine a massé des dizaines de milliers de soldats le long de la frontière avec l'Ukraine, faisant craindre une invasion.

(Reportage Steve Holland, version française Matthieu Protard)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !