Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les espoirs de reprise dopent à nouveau les actions

Les espoirs de reprise dopent à nouveau les actions
Crédit photo © Reuters

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse lundi, les investisseurs conservant de l'appétit pour les actifs risqués en raison des perspectives de reprise de l'économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,47% à 5.686,03 points. Le Footsie britannique a pris 0,53% et le Dax allemand a fini à l'équilibre (+0,02%) après avoir atteint un plus haut record en cours de séance.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,27%, le FTSEurofirst 300 a avancé de 0,3% et le Stoxx 600 de 0,3%.

Au moment de la clôture, les trois indices majeurs de Wall Street gagnaient de l'ordre de 0,3% après avoir une nouvelle fois inscrit des records historiques, dès les premiers échanges.

Tous les grands marchés actions profitent notamment de la poursuite du déploiement des vaccins, des données suggérant une tendance à la baisse du nombre d'infections dans plusieurs pays et de l'espoir suscité par le plan de relance de 1.900 milliards de dollars (1.575 milliards d'euros environ) de l'administration Biden, vu comme le moteur de la reflation attendue avec impatience par les investisseurs.

Si le Congrès approuve ce plan, les Etats-Unis devraient renouer avec le plein emploi l'année prochaine, a déclaré dimanche la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen.

En Europe, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a fait savoir que l'institut d'émission maintiendrait d'importantes mesures de relance mais que les gouvernements devaient poursuivre les dépenses budgétaires pour protéger une économie mise en difficulté par la crise sanitaire.

VALEURS

Les espoirs renforcés de reprise économique profitent logiquement aux valeurs cycliques: l'indice Stoxx des ressources de base a pris 2,15%, celui de l'énergie 1,22% et celui des banques 0,86%.

Ce dernier profite également de la nette progression des banques italiennes dont l'indice a gagné 2,45%, les investisseurs espérant que la formation éventuelle d'un gouvernement dirigé Mario Draghi favorisera à la fois l'assainissement de la situation économique et la concentration dans le secteur.

Dialog Semiconductor a terminé en tête du Stoxx 600 avec une progression de 16,04% après avoir accepté une offre de rachat de 4,9 milliards d'euros du japonais Renesas Electronics.

Natixis s'octroie 6,87%, profitant tout à la fois de l'élan du secteur bancaire et de positions à l'achat à trois jours de la publication de ses résultats trimestriels.

En baisse, Asos, Ocado et Boohoo ont perdu de 0,22% à 4,77% après une information du Sunday Times qui a rapporté que Londres prévoyait de taxer les distributeurs et les entreprises technologiques dont les bénéfices ont grimpé en flèche grâce à la pandémie.

Toujours à Londres, AstraZeneca a grappillé 0,19%, plusieurs Etats occidentaux ayant exprimé leur confiance dans son vaccin contre le COVID-19 malgré la suspension de son utilisation en Afrique du Sud à la suite d'une étude montrant sa faible efficacité sur le variant qui se propage dans le pays.

TAUX

Le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans a atteint un pic de 11 mois en séance à 1,20, les acteurs du marché s'attendant à une hausse de l'inflation plus rapide que prévu en cas d'adoption du plan de relance budgétaire.

Son équivalent allemand a fini en petite hausse, autour de -0,45%.

A contre-courant, le rendement italien à dix ans a fini la journée en baisse, la perspective d'un prochain gouvernement dirigé par Mario Draghi se renforçant.

CHANGES

Le dollar se stabilise contre un panier de monnaies internationales de référence après avoir perdu plus de 0,5% vendredi en réaction à la déception sur le rapport de l'emploi US de janvier.

L'euro est inchangé à 1,2047 dollar.

Le bitcoin (+10,12%) a inscrit un record à 44.899 dollars après que le constructeur automobile Tesla, en hausse de 1,67% à Wall Street, a annoncé avoir investi environ 1,5 milliard de dollars (1,25 milliard d'euros) dans la cryptomonnaie et se préparer à l'accepter comme moyen de paiement pour ses voitures.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont à leurs plus hauts niveaux depuis fin janvier 2020, dopés par des réductions de l'offre par les principaux producteurs et par l'espoir de nouvelles mesures de relance économique aux États-Unis.

Le Brent gagne 1,67% à 60,33 dollars le baril, après un pic à 60,27, et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 1,78% à 57,56 dollars, après un plus haut à 57,97.

(Edité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !