»
»
»
Consultation

Les entreprises de proximité recrutent moins

Les entreprises de proximité recrutent moins
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les embauches dans les entreprises de proximité ont ralenti au premier semestre en France, 16% de celles qui possèdent au moins un salarié ayant recruté au cours de la période contre 22% il y un an, selon des données publiées mardi par l'U2P.

L'organisation, qui regroupe 2,3 millions d'entreprises artisanales, commerciales et libérales, souligne que la baisse a touché tous les secteurs à l'exception notable de l'artisanat de fabrication, où la proportion des recruteurs a augmenté de six points à 20%, et de l'artisanat des services, où elle est restée stable à 13%.

Malgré une chute de neuf points d'un an sur l'autre, le secteur qui recrute le plus reste l'hôtellerie-restauration (25%), juste devant les travaux publics, en baisse d'un point à 24%.

En tenant compte des entreprises qui n'ont pas de salarié, la baisse du premier semestre a été plus contenue : 7% ont recruté contre 9% il y a un an.

Les intentions d'embauche pour le deuxième semestre sont par ailleurs stables à 11%.

La part des CDI dans les embauches du premier semestre est repartie franchement à la hausse pour atteindre 54% contre 45% l'an passé, tandis que la proportion de CDD est passée dans le même temps de 50% à 41%.

Les contrats en alternance (apprentissage et professionnalisation) ont représenté 4% des embauches, un niveau inchangé par rapport à début 2017, mais ils représentent 21% des intentions d'embauche pour le deuxième semestre.

"On peut y voir une preuve d'optimisme des chefs d'entreprise devant la volonté affichée par le gouvernement d'encourager et de développer l'apprentissage, notamment à travers la loi Avenir professionnel", souligne l'U2P.

Le recours au temps partiel a reculé dans la totalité des secteurs d'activité, excepté l'artisanat du bâtiment, pour s'établir à 25% au premier semestre contre 31% un an plus tôt.

Enfin, 23% des entreprises ont signalé des difficultés de recrutement contre 30% il y a un an : 70% des entreprises ayant eu du mal à recruter évoquent des problèmes de qualification, et 63% l'absence de candidature aux postes proposés.

Ces données sont issues d'une enquête réalisée par l'Institut I+C auprès d'un panel de 6.200 entreprises "largement représentatif" des secteurs de l'artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales.

(Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com