Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les dividendes mondiaux vont diminuer d'au moins 15% en 2020, dit Janus Henderson

Les dividendes mondiaux vont diminuer d'au moins 15% en 2020, dit Janus Henderson
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les dividendes versés par les entreprises mondiales devraient reculer d'au moins 15% cette année en raison de la pandémie de coronavirus qui affecte fortement l'activité économique, prévient lundi la société de gestion Janus Henderson.

"Pour évaluer l'impact de la pandémie sur les dividendes de l'année 2020, Janus Henderson a passé au crible des entreprises représentant plus des trois quarts des paiements mondiaux en termes de valeur. L'équipe a identifié celles qui ont déjà annulé ou suspendu leurs paiements, celles dont elle juge les paiements soumis à caution et celles qui sont le moins susceptibles d'être touchées", explique-t-elle.

Dans le cas "optimiste", seules les réductions de dividendes déjà annoncées ou qui le seront très probablement sont prises en compte. Cela suggère que les paiements mondiaux vont diminuer de 15% cette année pour atteindre 1.210 milliards de dollars (1.120 milliards d'euros), soit une baisse de 213 milliards de dollars, indique Janus Henderson.

Dans le cas "pessimiste", qui inclut également tous ceux qui sont tangents, les paiements mondiaux pourraient chuter de 35% cette année, à 933 milliards de dollars, précise la société de gestion.

"L'ampleur de la fourchette reflète l'évolution rapide de la crise et la probabilité que de nombreuses entreprises se contenteront de réduire leurs paiements plutôt que de les annuler complètement", explique Janus Henderson.

L'Europe et le Royaume-Uni devraient être particulièrement concernés par le repli des dividendes, les régulateurs ayant demandé aux banques de suspendre la rémunération des actionnaires et plusieurs grandes compagnies pétrolières ayant déjà réduit leur coupon.

Les Etats-Unis devraient être moins affectés car les entreprises américaines devraient privilégier la réduction des rachats d'actions sur celle des dividendes, estime Janus Henderson.

"En Chine et dans le reste de l'Asie, les entreprises ont déjà ajusté leurs paiements de 2020 sur les bénéfices de 2019, l'impact devrait donc être plus important en 2021", ajoute le gestionnaire d'actifs.

Au premier trimestre, les dividendes n'ont presque pas été affectés par la pandémie et ont atteint des niveaux record. Les paiements mondiaux de dividende ont augmenté de 3,6% en base globale pour atteindre un record de 275,4 milliards de dollars (250,9 milliards d'euros).

(Blandine Hénault, édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !