Les divergences Otan-Russie seront difficiles à surmonter, dit Stoltenberg

Les divergences Otan-Russie seront difficiles à surmonter, dit Stoltenberg
Les divergences Otan-Russie seront difficiles à surmonter, dit Stoltenberg
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - Les divergences entre la Russie et l'Otan à propos de l'Ukraine seront difficiles à surmonter, a estimé mercredi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à l'issue de la première réunion depuis deux ans du Conseil Otan-Russie.

Selon Jens Stoltenberg, qui s'adressait à la presse après des discussions au siège de l'Alliance à Bruxelles avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko, l'Otan a proposé un calendrier de réunions sur une série de dossiers, dont le déploiement des missiles en Europe, mais Moscou a dit ne pas être prêt à franchir cette étape.

"Il y a des divergences significatives entre les alliés de l'Otan et la Russie", a dit Jens Stoltenberg. "Nos différences ne seront pas faciles à surmonter mais le fait que les alliés de l'Otan et la Russie s'assoient autour de la même table et discutent de questions importantes est un signal positif."

"L'Otan a clairement dit lors de cette réunion qu'elle était prête à programmer une série de rencontres sur une vaste palette de dossiers, dont les missiles et la limitation de l'utilisation des missiles en Europe de manière vérifiable et réciproque", a ajouté le secrétaire général de l'Otan lors de sa conférence de presse.

"La partie russe a clairement dit qu'elle n'était pas prête", a-t-il ajouté.

La réunion a été l'occasion d'une discussion franche et directe sur un grand nombre de sujets et a été utile, a-t-il cependant estimé.

(Reportage Robin Emmott et Sabine Siebold; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !