Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les dirigeants du G7 souhaitent maintenir les mesures de relance de leurs économies

Les dirigeants du G7 souhaitent maintenir les mesures de relance de leurs économies
Crédit photo © Reuters

CARBIS BAY, Royaume-Uni (Reuters) - Les dirigeants du Groupe des Sept se sont entendus sur la nécessité de continuer à soutenir leurs économies par des mesures de relance budgétaire, a déclaré une source au fait du dossier vendredi, jour d'ouverture du sommet du G7.

Tous les dirigeants ont annoncé leur soutien à des mesures de relance supplémentaires, y compris Angela Merkel, qui s'est traditionnellement opposée à un recours massif à l'emprunt pour stimuler la croissance, une position qu'elle a assouplie face à la crise du coronavirus.

L'administration du président américain Joe Biden a poussé ses alliés à continuer à dépenser, et la secrétaire au Trésor Janet Yellen a exhorté ses collègues du G7 en février à "faire le grand écart."

"Un large consensus s'est dégagé autour de la table sur le maintien du soutien à l'expansion budgétaire à ce stade", a déclaré la source, ajoutant que le président américain Joe Biden, le Premier ministre britannique Boris Johnson et l'Italien Mario Draghi ont exprimé un soutien particulier.

Le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté à plusieurs reprises les pays du G7 et d'autres pays à poursuivre les mesures de soutien budgétaire.

La source a indiqué que les dirigeants du G7 estimaient qu'il fallait mettre en place des politiques à long terme pour garantir la santé des finances publiques à l'avenir, faisant ainsi écho à la position de leurs ministres des finances qui se sont réunis au début du mois à Londres.

Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) de 2011 à 2019, a déclaré que les économies occidentales avaient besoin d'une sorte d'"ancrage budgétaire à long terme" pour rassurer les investisseurs et éviter une hausse des taux d'intérêt qui pourrait nuire à la reprise, a précisé la source.

Les dirigeants ont estimé que la récente hausse de l'inflation dans de nombreux pays, après les confinements liés à l'épidémie de coronavirus, serait temporaire, a déclaré la source.

La reine Elisabeth de Grande-Bretagne a organisé vendredi une réception à l'Eden Project, la plus grande forêt tropicale intérieure du monde, pour les dirigeants des pays du G7. Elle a rencontré pour la première fois Joe Biden en tant que président des Etats-Unis, ce qui en fait le 13e dirigeant américain qu'elle a rencontré au cours de son règne.

(Guy Faulconbridge et Michael Holden; version française Camille Raynaud)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !