Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Les débats sur l'inflation font reculer Wall Street

Les débats sur l'inflation font reculer Wall Street
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York est en baisse mercredi dans les premiers échanges, les derniers indicateurs économiques venant alimenter la crainte d'une accélération de l'inflation qui conduirait les banques centrales à resserrer plus tôt que prévu leurs politiques monétaires.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 36,52 points, soit 0,12%, à 31.486,23 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,33% à 3.919,58 points. Le Nasdaq Composite cède 0,83% à 13.930,328 points.

Après un rallye boursier qui a permis à Wall Street d'enchaîner les records, l'aversion pour le risque marque son retour avec la crainte de voir la reprise de l'économie se traduire par une flambée de l'inflation.

L'indice des prix à la production, une mesure de l'inflation, a progressé de 1,3% le mois dernier, sa plus forte augmentation depuis décembre 2009, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une hausse de 0,4% seulement.

Les ventes au détail, soutenue par les aides aux ménages prévues par le plan de relance adopté en décembre, ont quant à elles bondi de 5,3% en janvier contre une hausse attendue de 1,1% seulement par consensus et une baisse révisée à 1% pour le mois de décembre.

Sur les marchés, l'indice dollar grimpe de 0,51% et le rendement des bons du Trésor américain à dix ans s'affiche à 1,2888%, en baisse mais proche du pic d'un an atteint en séance à plus de 1,33%.

La séance américaine sera animée par la publication, à 19h00 GMT, du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, au cours de laquelle ses décideurs politiques n'ont pas semblé s'alarmer de l'inflation.

Verizon et Chevron gagnent respectivement 2,97% et 3,14% après que Berkshire Hathaway a annoncé des investissements importants dans les deux sociétés.

Le groupe hôtelier Hilton perd 2,74% après la publication d'une perte trimestrielle inattendue.

(Édité par Marc Angrand)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !