Les chauffeurs d'Uber considérés comme des employés aux Pays-Bas

Les chauffeurs d'Uber considérés comme des employés aux Pays-Bas
Les chauffeurs d'Uber considérés comme des employés aux Pays-Bas
Crédit photo © Reuters

AMSTERDAM(Reuters) - Les chauffeurs d'Uber aux Pays-Bas sont des employés plutôt que des entrepreneurs indépendants et devraient avoir plus de droits sociaux, a estimé lundi un tribunal néerlandais.

Cette décision est une victoire judiciaire pour les syndicats qui se battent pour les droits des travailleurs de "l'économie du partage", après une décision similaire en Grande-Bretagne en mars dernier.

Le tribunal d'Amsterdam s'est rangé du côté de la Confédération syndicale des Pays-Bas (FNV), qui soutenait que les chauffeurs Uber étaient en fait des employés d'une compagnie de taxis et devaient bénéficier des mêmes salaires et avantages que les autres travailleurs du secteur.

Le tribunal a constaté que les chauffeurs qui transportent des passagers via l'application Uber sont couverts par la convention collective de travail pour le transport en taxi. "La relation juridique entre Uber et ces chauffeurs correspond à toutes les caractéristiques d'un contrat de travail", précise le jugement. De plus, les chauffeurs ont dans certains cas droit à des arriérés de salaire, a ajouté le tribunal.

Uber a déclaré qu'il ferait appel. "Nous sommes déçus de cette décision car nous savons que la grande majorité des chauffeurs souhaitent rester indépendants", a déclaré Maurits Schönfeld, directeur d'Uber pour l'Europe du Nord. "Les chauffeurs ne veulent pas renoncer à leur liberté de choisir si, quand et où travailler."

La FNV a salué le jugement, en le qualifiant de "victoire énorme pour les chauffeurs" qui, selon elle, obtiendront des salaires et des avantages plus importants.

(Reportage Anthony Deutsch et Toby Sterling; version française Olivier Sorgho)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !