»
»
»
Consultation

Les Bourses oublient les tensions, les résultats donnent le ton

Les Bourses oublient les tensions, les résultats donnent le ton

Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes paraissent vouloir se recentrer sur l'actualité des entreprises vendredi à mi-séance tandis que Wall Street attend sagement le coup d'envoi d'une nouvelle saison de résultats trimestriels sur fond d'apaisement des tensions géopolitiques et commerciales.

Les marchés d'actions en Europe évoluent dans le vert, à l'exception de la Bourse de Londres, proche de l'équilibre, pénalisée par la vigueur de la livre sterling et un plongeon de 12,05% pour le groupe informatique Sage après un avertissement sur son chiffre d'affaires.

À Paris, le CAC 40 prend 0,42% à 5.331,27 points vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,77% et à Londres, le FTSE est quasiment stable (+0,03%).

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,4%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,51% et le Stoxx 600 de 0,42%.

Wall Street paraît également vouloir oublier pour un temps les tensions géopolitiques et commerciales, les contrats à terme ayant accru leur progression (+0,3% pour le S&P 500) après la publication des résultats de JPMorgan, ressortis supérieurs aux attentes.

Les investisseurs attendent encore la publication des comptes de Citigroup et Wells Fargo avant l'ouverture.

Parmi les éléments en soutien des marchés en cette fin de semaine, les déclarations de Donald Trump laissant entendre que des frappes en Syrie, en représailles à l'attaque chimique contre la ville rebelle de Douma imputée au régime syrien, pourraient ne pas être imminentes.

Le rétropédalage du président américain sur le Partenariat transpacifique (TPP) constitue également un facteur rassurant pour les investisseurs, inquiets des velléités protectionnistes du locataire de la Maison blanche.

LES RÉSULTATS EN LIGNE DE MIRE

Le lancement de la saison des résultats du premier trimestre pourrait donner un coup de fouet bienvenu à des marchés à la recherche de catalyseurs après un début d'année agité.

A Paris, L'Oréal prend 0,87%, après avoir évolué un temps dans le rouge. Les investisseurs et analystes saluent une croissance organique du chiffre d'affaires supérieure aux attentes au premier trimestre mais pointent une déception dans la division grand public et un effet de change plus important que prévu.

Toujours à Paris, le spécialiste du transport et du stockage de gaz liquéfié GTT perd 10,18% après l'annonce de son chiffre d'affaires trimestriel, marqué entre autres par une faible activité dans les services, ce qui favorise des prises de bénéfices sur le titre.

La plus forte hausse du CAC 40 est pour Vinci, qui prend 2,28% après avoir publié un trafic passagers en hausse au premier trimestre dans les aéroports qu'il exploite.

Sur le marché des changes, le dollar recule très légèrement face à un panier de devises de référence, après un gain de 0,2% la veille dans la foulée de la remontée des taux américains.

Le rendement des Treasuries à dix ans est repassé à plus de 2,83%, après un plus bas touché cette semaine à 2,755%.

L'euro se traite pour sa part autour de 1,2335 dollar après le recul de plus de 0,3% qui a suivi jeudi la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont en légère baisse mais se dirigent néanmoins vers leur plus forte progression hebdomadaire depuis juillet dernier.

(Édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com